publicité

JIOI Réunion 2015

rss

Jeux des Îles - Rencontre avec... Stéphane Nativel

Il s’agit de l’un des plus anciens sports de l’olympisme. Et La Réunion possède l’un des meilleurs spécialistes français. Stéphane Nativel est ce que l’on appelle un discobole. Et il a accepté de former notre journaliste, Martin Baumer, devenu lui un « discolol ».

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Stéphane Nativel est un immense gaillard de 40 ans. Et lorsqu’on le voit dans la salle de musculation soulever sur ses épaules des barres de 200 kilos, on aurait presque du mal à croire qu’il est kinésithérapeute dans le civil. « Parfois, c’est presque ingrat. Tout ce travail en salle pour un lancer d’une seconde et demie… » Son lancer, en tout cas, est très fluide. Le disque, à l’entraînement, sans forcer, atterrit à une cinquantaine de mètres. Son record est à 60m02.
 
Le 12 juillet dernier, Stéphane Nativel a lancé à 51m70. C’était à Villeneuve d’Ascq, dans le Nord de l’Hexagone. Et cela lui a permis de décrocher une 4ème place aux championnats de France. « C’est pas mal si on considère que je reviens après 3 ans d’absence. Mais pour moi c’est un échec. J’ai mis une semaine à le digérer. » Mais le champion ne compte pas en rester là. Il poursuivra jusqu’aux prochains championnats de France, pour une revanche.
 
En attendant, il y a les Jeux des Îles. Le discobole y a déjà remporté 4 médailles d’or en 4 éditions. « En 1998, je n’avais pas pu faire les Jeux à la Réunion. Cette fois, c’est l’occasion de gagner à la maison ». Et de remporter une 5ème breloque en or.
 
Retrouvez, en vidéo, la rencontre entre Martin Baumer et Stéphane Nativel.
072715 PORTRAIT DISQUE




 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play