#JIOI : la délégation comorienne quitte la cérémonie d'ouverture

jioi réunion 2015
Les Comoriens quittent le stade
©Martin Baumer
Dure journée pour les sportifs comoriens... Après des problèmes de visas ce matin, ils ont quitté la cérémonie d'ouverture des Jeux cet après-midi, refusant que Mayotte porte les couleurs du drapeau français.
Quand la diplomatie s’invite dans l’antre des enceintes sportives... C’est ce qui s’est produit cet après-midi lors de la cérémonie d’ouverture des 9e Jeux de l’Océan Indien. Alors que la délégation des Comores, qui avait été au centre de rumeurs les plus folles durant la matinée concernant leur participation à cette édition 2015 pour des problèmes liés à la délivrance de visas pour certains de leurs athlètes, un autre problème a éclaté au grand jour en pleine cérémonie.

Conséquence : la délégation des Comores qui avait ouvert le défilé des sept pays participant aux Jeux a tout simplement quitté le stade. La délégation comorienne a voulu ainsi protester contre la présence de Mayotte sous la bannière bleu, blanc, rouge de la France.

Selon Mohamed Aboudou, le chef de mission de la délégation des Comores, interrogé sur Réunion 1ère radio  « les Réunionnais ont gâché la fête en acceptant de laisser défiler Mayotte avec le drapeau de la France… les Mahorais ont voulu faire ça dans d’autres pays, ça n’a pas été respecté ».

Selon les Comores, la charte du Comité international des jeux de l’océan indien stipule toujours que Mayotte devrait défiler sous la bannière du CIJ et en cas de médaille d’or se voir diffuser l’hymne du CIJ et non la Marseillaise. Après plusieurs épisodes, la délégation comorienne confirme qu'elle se retire officiellement des Jeux.

Retour en images sur ce départ précipité avec Hakim Ali Saïd.
Depuis ce matin, les athlètes comoriens dénoncent les problèmes de visas. 30 % d'entre eux ont vu leur demande rejetée. Les footballeuses avaient refusé d'entrer sur le terrain hier soir pour leur premier match, par solidarité avec trois de leurs co-équipières qui n'ont pas pu rejoindre La Réunion, faute de visas.

Après la cérémonie, Patrick Kanner, le ministre des Sports, a déclaré "Le drapeau de Mayotte, c'est le drapeau français. La charte des Jeux doit évoluer"
Patrick Kanner
©Martin Baumer
Pour l’heure, les autorités sportives en liaison avec leur gouvernement, n’ont pas pris de décision d’aller plus loin que cette manifestation durant la cérémonie d’ouverture.  Les athlètes comoriens vont-ils prendre part aux épreuves ? Pas de réponse pour l’heure. Seule indication, les sportifs des Comores entendent pour leur part défendre leurs chances au terme d’une préparation pour la compétition. Mais leur participation dépend certainement maintenant d’une décision des hautes autorités de l’archipel…
Les Outre-mer en continu
Accéder au live