Fin de la grève à la SGM : les conteneurs et les voitures livrés en urgence

conflit social
Inédit : " Le port, la vie sur les quais " - Equipe de lamanage
©DR
Les dockers de la SGM et la direction de l’entreprise ont signé un accord, ce jeudi 13 Août 2015. La grève est terminée. Les 4 bateaux, en attente, peuvent décharger leurs marchandises.
Tous les commerçants du département gardaient un œil sur le conflit qui avait débuté le 4 Août 2015 à la SGM (Société Georges-Michel). Après 8 jours de débrayage, la menace d’une extension de cette grève à d’autres sociétés d’acconage du Port-Est était réelle.
 
Finalement, un accord a été signé par les deux parties, ce jeudi 13 Août 2015 en fin de matinée, alors que grévistes et direction devaient se retrouver à la direction du travail et de l’emploi pour négocier.
 
Augmentation, prime et partage des jours de grève

Les dockers de la SGM ont obtenu une augmentation de 1,5% contre les 2,15% qu’ils réclamaient. Les dirigeants ont également accepté de prendre à leur charge une partie des 8 jours de grève. 4 seront déduits des salaires sur les 4 prochains mois, deux seront retranchés des congés annuels et les deux derniers seront payés par la société.
Les grévistes ont également obtenu la revalorisation de la prime exceptionnelle. Elle passe de 600 Euros à 750.
 
A l’annonce de la fin du conflit les portes conteneurs, qui venaient de décharger leurs cargaisons à Maurice, ont récupéré la marchandise pour effectuer leur livraison au plus vite. Reste désormais à la SGM à négocier avec la société Maersk (Ndlr : son unique client) pour amortir les conséquences de ce conflit social  et éviter d’avoir à payer des pénalités de retard.