réunion
info locale

Monique Orphé, députée, présente ses excuses aux habitants du Chaudron

politique
Monique Orphé, invitée de la matinale
©Martin Baumer (Réunion 1ère)
Monique Orphé, députée socialiste de Saint-Denis, a présenté ses excuses aux habitants du Chaudron sur Réunion 1ère radio. L’élue a suscité de vives réactions en parlant du nombre élevé de logements sociaux au Chaudron, justifiant ainsi de vivre ailleurs…
En cette période post élection régionale, les phrases des femmes et des hommes politiques locaux de droite ou de gauche sont sujets à polémique.

Monique Orphé, députée socialiste de la 6ème circonscription, interviewée par une télévision locale a expliqué : « Je ne vis plus au Chaudron, parce que c’est vrai, c’est un quartier ou il y a, aussi, beaucoup de logements sociaux. Donc, moi je vis dans un autre quartier, le quartier de Bellepierre, mais c’est un quartier ou je me suis, ou je continue toujours à m’engager… ».
 
Cette phrase, selon les adversaires de l’élue dionysienne sous-entendrait qu’elle stigmatise les pauvres, les logements sociaux et donc le Chaudron.

Monique Orphé, touchée par cette interprétation de ses propos a présenté ses excuses aux habitants du Chaudron, quartier ou son frère est domicilié.

Monique Orphé précisait sa pensée, ce lundi 24 Août 2015, sur Réunion 1ère radio, dans le journal de 7 heures. La députée socialiste répond aux questions de Cécile Thomas.

ITV de Monique Orphée, députée socialiste


Publicité