réunion
info locale

Extraction d’andains : 300 médecins et soignants signent une pétition

route du littoral
Extraction des andains NRL
©Réunion1ère
Selon le site Pourquoi docteur, les médecins du département se mobiliseraient contre l’implantation de la carrière de Bois-Blanc. 300 médecins et soignants auraient signé une pétition pour dénoncer la dangerosité de l’extraction d’andains.
La construction de la nouvelle route du littoral est l’objet permanent de vives critiques.
Le site Pourquoi docteur se fait le relais d’une lettre remise au préfet par le collectif des médecins de La Réunion.
Selon cet espace spécialisé, 300 médecins et soignants de l’île ont signé un document pour dénoncer l’implantation d’une carrière d’andains à Bois-Blanc.
Cette requête a été déposée en main propre début Juillet auprès du cabinet du représentant de l’Etat.
Pour les responsables de cette pétition, cette alerte étant sans effet, ils ont décidé de médiatiser leur démarche pour informer la population des risques liés à la mise en route de cette carrière.

100 000 tonnes de galets importés de Madagascar 

Les professionnels de santé craignent avec l’extraction d’andains « une recrudescence de pathologies liées à l’allergie : asthme, atteintes ORL et ophtalmologiques, dermatites atopiques, eczéma de contact… ».
Ces pathologies seraient favorisées par les allers-retours des camions chargés de transporter les andains (Ndlr : cailloux de trois à quatre tonnes) extraits de cette carrière. 450 poids-lourds qui traverseraient, la benne chargée de gros cailloux et de poussières, les communes de Saint-Leu, des Avirons et l’Etang-Salé (Ndlr : ne sont pas nommées les communes de Saint-Paul, Le Port et La Possession qui sont sur le trajet). Un va et vient qui débuterait à 5 heures le matin pour se clore à 20 heures. Tous les jours de la semaine pendant 5 ans.
 
Pour limiter les recours et éviter des retards dans l’avancement des travaux, la région va importer au moins 100 000 tonnes d’andains de Madagascar.
Publicité