réunion
info locale

Agression d’une avocate à Mayotte : Guito Narayanin nie son implication

faits divers
Gendarmerie de Mayotte
Les gendarmes enquêtent sur cette agression. ©Andry Rakotondravola
L’entrepreneur réunionnais serait-il mêlé à l’affaire d'une avocate agressée la semaine dernière à Mayotte ? Son nom circule mais le principal intéressé dément toute responsabilité.
Mercredi dernier, une avocate du barreau de Mamoudzou a été agressée. Deux jours plus tard, 4 hommes, âgés de 29 à 36 ans, sont interpellés. Rapidement, le nom de Guito Narayanin est associé à cette agression. C’est l’un des 4 suspects qui aurait cité l’entrepreneur avant de revenir sur ses déclarations.
 
Contacté par nos confrères du JIR, Guito Narayanin, actuellement en voyage d’affaires en Inde, nie toute implication. Il se dit à la disposition de la justice et a déjà missionné ses avocats pour aller à la rencontre de la juge d’instruction en charge de cette affaire.
 
L’avocate agressée la semaine dernière était tombée dans un guet-apens. Un règlement de comptes qui ne lui était pas destiné mais qui visait sa collaboratrice qui s’occupe de l’affaire de la carrière de Kangani.

Ce dossier oppose Frédéric d’Achery à Guito Narayanin. Frédéric d’Achery, propriétaire du terrain, conteste l’exploitation de la carrière par le groupe de Guito Narayanin. Il a obtenu son expulsion en 2005. Une décision que refuse l’entrepreneur réunionnais.
 
A l’heure actuelle, l’enquête se poursuit. Les 4 suspects, dont 3 vivent à La Réunion, ont été placés en détention provisoire à la maison d’arrêt de Majicavo à Mayotte.

En complément, l'article du jour du Journal de Mayotte.
Publicité