réunion
info locale

Un anesthésiste de l’hôpital de Saint-Benoît refuse de se déplacer. La patiente décède

santé
Hôpital de St-Benoît (GHER)
©Réunion 1ère
L’ARS Réunion confirme qu’un anesthésiste de Saint-Benoît est suspecté d’avoir manqué à ses obligations dans le décès d’une patiente. Il aurait tenté de dissimuler sa faute en falsifiant le dossier médical de la victime. Une procédure disciplinaire a été engagée.
Avril 2015, une octogénaire décède à l’hôpital de Saint-Benoît après une opération. Cette triste fin aurait pu passer inaperçue si le médecin anesthésiste de permanence avait fait le déplacement quand l’équipe d’astreinte l’a alerté.
 
Non seulement, celui-ci n’est pas venu mais il a tenté de masquer sa faute en falsifiant le dossier médical de la malheureuse. Informée de l’incident, la direction de l’hôpital a suspendu le mis en cause à titre conservatoire et a alerté l’Agence Régionale de Santé de l’Océan Indien.
 
Le procureur de la République saisi
 
Une procédure disciplinaire a été engagée ce 29 Juillet 2015 par le GHER (Groupement Hospitalier Est-Réunion) à l’encontre du praticien.

De son côté, l’ARS a mené une enquête pour comprendre comment une telle tragédie avait pu se produire au-delà des fautes de l’anesthésiste.
 Les spécialistes auraient relevé, des manquements dans la prise en charge des patients pouvant favoriser ce genre de drame (Lire le PDF). Dans son communiqué l’ARS annonce avoir saisi la Chambre disciplinaire de l’ordre des médecins et le procureur de la République de Saint-Denis.

presse_GHER_14092012 by Réunion 1ère Web



Publicité