publicité

Saint-Benoît : trois « nervis » suspectés de tentative d’assassinat présentés

Trois « gros bras » de Saint-Benoît sont présentés, ce lundi, au tribunal de Saint-Denis. Les trois hommes, déjà connus de la justice,  sont suspectés d’avoir participé à une tentative d’assassinat en fin de semaine dernière.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
La braderie de Saint-Benoît qui devait se tenir du 6 au 15 Novembre 2015, a été annulée par la préfecture de La Réunion suite aux violentes bagarres qui ont opposé les Bège , aux Labonne.
Mercredi, les deux familles de nervis de l’Est se donnent rendez-vous devant la mairie de la sous-préfecture pour en découdre. En jeu, le gardiennage de la braderie du centre-ville qui débute ce vendredi 6 Novembre 2015.
Ces « employés communaux » aux muscles saillants ne veulent pas abandonner le juteux marché.
 
Un coup de couteau dans la bagarre
 
Les deux clans se font face, ils sont près à l’affrontement. Dans le pugilat, l’un des membres du clan Bège reçoit un coup de couteau.
Après dispersion des troupes, les incidents continuent. Les participants n’hésitent plus à menacer leurs vis-à-vis avec des armes à feu.
Les gendarmes, sur ordre du parquet, sont priés de mettre un terme à ces affrontements d’un autre âge en procédant à des interpellations.
 
Fin de trois gardes à vue
 
Samedi, alors que la préfecture a officiellement annulé la braderie de Saint-Benoît, plusieurs suspects sont placés en garde à vue pour tentative d’assassinat en bande organisé et association de malfaiteur. Des poursuites qui peuvent conduire les auteurs présumés devant les assises.
Trois des gardés à vue sont déférés, ce lundi 9 Novembre 2015. Après leur passage devant le procureur de permanence, ils devraient être amenés devant un juge d’instruction, puis devant le juge des libertés et de la détention qui statuera sur l’opportunité de leur placement en détention provisoire.

Reportage : Steve-Henry Peeters et Claude Testa
La braderie de Saint-Benoit a été annulée en raison du climat d'insécurité

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play