29 habitations neuves sur groupe électrogène et sans compteur d’eau à Piton-Saint-Leu

vie locale
20160106 Logements
©Reunion la 1ere
L’attestation de l’achèvement des travaux a été signée en 2013, mais les travaux ne sont toujours pas terminés. La signature a permis de débloquer la défiscalisation
Ils sont propriétaires de logements inachevés. Car une fois l’attestation signée, les travaux de finition n’ont jamais repris.
Les  branchements sur le réseau EDF ne sont toujours pas effectués. Les compteurs d’eau n’ont pas été installés.
Depuis un an les habitants de cette résidence sont alimentés en courant électrique grâce à un groupe électrogène.
 
Des propriétaires lésés
 
Ils ont déboursé en moyenne 250 000 euros pour avoir le logement  de leur rêve. Ils ont l’impression de vivre un cauchemar au quotidien.
Les placards ne sont pas terminés, les accès ne sont pas achevés, les infiltrations et fissures commencent à apparaître.
Lassés de ne pas avoir de réponses certains propriétaires ont décidés de porter l’affaire devant les tribunaux.
 
En images avec Thierry Chapuis