publicité

Les disparitions à La Réunion : celle de Catherine Grondin

Catherine Grondin a été enlevée dans la nuit du 1er au 2  octobre 1988 à Carrosse à Saint-Joseph. Son fils Damien, aujourd’hui âgé de 32 ans est toujours à la recherche d’indices pour retrouver sa mère.

© Reunion1ere
© Reunion1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Pour lui, il ne fait aucun doute : sa mère est tombée dans un guet-apens.
Elle n’a pas pu partir seule puisque ses lunettes ont été retrouvées à son domicile, et les agresseurs de sa mère n’étaient pas des voleurs puisque l’argent liquide a été retrouvé dans la maison.
Il épluche tous les documents rassemblés par ses grands parents qui l’ont élevé après la disparition de sa mère.
 
Un appel à témoins
 
Il essaie de trouver les motifs, il analyse les indices rassemblés par la famille et les amis, les gendarmes qui ont ratissé le quartier de Saint-Joseph où se trouve la maison.
L’énigme est totale. Catherine Grondin n’a plus donné signe de vie depuis cette nuit d’octobre et son corps n’a pas été retrouvé.
 
28 ans après Damien, attend que des langues se délient, et lance un appel à témoins.
 
En images avec Eric Lainé
L’énigme de la disparition de Catherine Grondin en 1988


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play