publicité

Accident mortel à La Bretagne : le patron mis en examen pour homicide involontaire

Jeudi après-midi, le patron de la société FEN-TP a été mis en examen pour homicide involontaire. Les enquêteurs ont relevé plusieurs infractions concernant les mesures de sécurité sur le chantier ou est décédé Syvestre Govindin, ce lundi.

© Réunion 1ère (Antoine Garnier)
© Réunion 1ère (Antoine Garnier)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Il est bientôt 19 heures ce jeudi 18 Février 2016, quand le patron de la société FEN-TP quitte le tribunal de Champ-Fleuri par une porte dérobée. Il vient d’être mis en examen pour homicide involontaire. Il est suspecté d’avoir une part de responsabilité importante dans l’accident du travail mortel qui s’est produit lundi chemin de La Grotte à La Bretagne.
Un peu avant midi, deux ouvriers qui travaillent dans une tranchée pour installer des buses d’évacuation d’eaux usées sont ensevelis. L’un est légèrement blessé, le second, Jean-Sylvestre Govindin-Ramassamy, est dans un état grave. Malgré l’intervention rapide des secours, il décède sur place.
 
Subornation de témoin ?
 
Désormais l’affaire est entre les mains d’un juge d’instruction. Le magistrat devra déterminer l’implication de chacun des mis en cause dans ce dossier.
Comme toujours dans les accidents du travail, la responsabilité pénale de l’entrepreneur est pointée du doigt.  C’est à lui de rappeler les règles quand les employés prennent quelques largesses avec la législation du travail et les règles de sécurité.
Le frère du mis en examen est également poursuivi pour subornation de témoins. La justice lui reproche d’avoir demandé aux employés de dissimuler la vérité.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play