publicité

Les fumées noires des véhicules Diesel toxiques pour la santé

Tous les usagers des routes à La Réunion ont roulé derrière une voiture, un fourgon, un camion ou un bus qui « boucanent ». De nombreuses études démontrent depuis 20  ans que les fumées noires des moteurs Diesel sont très dangereuses pour la santé…

© Yves Gruyer (Réunion 1ère)
© Yves Gruyer (Réunion 1ère)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Qui n’a pas fulminé derrière un véhicule propulsant dans l’air un nuage noir empestant le gasoil ?
Depuis 1996, les scientifiques alertent les autorités sur la dangerosité des particules fines émises par les moteur Diesel.
En 1998, les professeurs Morin et Dionnet écrivaient : « les particules émises par le moteur Diesel sont généralement considérées comme le polluant majeur responsable des manifestations toxiques aiguës ou chroniques au niveau pulmonaire ».
Pourtant, 18 ans plus tard, le gasoil est toujours en vogue en métropole comme à La Réunion. Ce carburant, plus polluant, est moins taxé que le sans-plomb…
 
Des particules fines cancérigènes  

Ces fumées sont composées, entre-autre, de microparticules de carbone d’un diamètre inférieur à 2,5 micromètres. Elles sont si fines et si petites qu’elles restent longtemps en suspension et pénètrent en profondeur dans les poumons.
« Ces fumées noires sont très toxiques pour la santé humaine. Elles peuvent avoir, » explique le site futura-sciences, « des effets cancérigènes ou mutagènes ». En 1988, le centre international de recherche sur le cancer classait le Diesel dans le groupe 2A des substances probablement hautement cancérogène. Un classement revu à la hausse en 2012, date à laquelle des études ont démontré que ce carburant était directement responsable de cancers des poumons et pourrait également être responsable de cancers de la vessie.
 
Le Diesel pollue 30 à 100 fois plus que l'essence 
 
La pollution atmosphérique est l’une des préoccupations majeures de ces dernières années. A La Réunion, comme ailleurs, des prélèvements sont effectués quotidiennement pour surveiller la qualité de cet air (Observatoire Réunionnais de l’Air).
Les polluants que nous inhalons sont à l’origine de gêne respiratoire, toux, maux de gorge, irritation des yeux. Avec la dégradation de notre environnement, nous notons une augementation constante du nombre de personnes souffrant d’allergies. Le gasoil prend une part importante dans ce phénomène. « Les moteurs Diesel émettent 30 à 100 fois plus de particules fines que les moteurs essence sans plomb », note le site notre-planète.info, « ce qui représente 90% des particules fines émises par l’ensemble des véhicules… ».

Dis tonton pourquoi tu tousses derrière un bus de St Denis ?

Posté par Infos Route 1ère sur samedi 20 février 2016

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play