publicité

2018 : deux accidents mortels et un chauffard alcoolisé à grande vitesse

A saint-Louis, la victime âgée de 24 ans a percuté une voiture. Au Port, un cyclomotoriste de 23 ans a chuté lourdement sur le sol, sans casque, en faisant un wheeling. Pour parfaire le tableau, à La Possession les gendarmes ont intercepté un automobiliste à 123 km/h, alcoolisé

© Réunion1ère
© Réunion1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
L'année ne fait que commencer et déjà deux personnes sont mortes sur les routes de La Réunion. Chronologiquement, le premier drame est survenu au Port, avenue de Paris. Alors que la nouvelle année débutait, un scootériste de 23 ans qui s'amusait à effectuer des roues arrière sur l'avenue de Paris, interdite aux pousseurs en fin d'années 2017, il a perdu le contrôle de son deux-roues et a lourdement chuté sur le bitume. Les sapeurs-pompiers, accueillis par une pluie de galets, ont eu toutes les peines du monde à intervenir pour le médicaliser. Finalement, le jeune Portois est décédé à l'hôpital de Saint-Pierre.

Mort sur l'asphalte

Un peu plus tard, lundi 1er janvier 2018. Un Saint-Louisien de 24 ans, perd le contrôle de sa 125, chemin Verval et percute violemment une voiture. Le conducteur de la berline n'a pas eu le temps d'esquisser le moindre geste. Le pilote de la petite moto gît sur le sol quand les secours arrivent sur place où il décède une heure plus tard.

Alcool et excès de vitesse 

En marge des traditionnels contrôles routiers du premier de l'an, les gendarmes de l'EDSR (Escadron Départemental de Sécurité Routière) ont interpellé un automobiliste sur la quatre-voies de La Possession. Le conducteur qui présentait un taux d'alcoolémie de 0,96 mg d'alcool par litre de sang, a été flashé à 123 km/h au lieu de 110. 123 km/h, vitesse retenue par les militaires qui retranchent généralement 10 km/h à la vitesse réellement enregistrée.



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play