A La Réunion, 220 220 élèves font une nouvelle rentrée scolaire marquée par la crise sanitaire

éducation
La rentrée scolaire à La Réunion.
La rentrée scolaire à La Réunion. ©Imaz Press
A La Réunion, 220 220 écoliers, collégiens et lycéens font leur rentrée scolaire ce lundi 16 août. Une rentrée marquée par des tensions entre le rectorat, les parents d’élèves et les syndicats sur la gestion de la crise sanitaire.

Les vacances sont terminées, les réveils ont sonné, la rentrée scolaire a lieu, ce lundi 16 août, dans un contexte sanitaire encore très tendu à La Réunion. Au total, 220 220 écoliers, collégiens et lycéens retrouvent leurs classes.

Rentrée des classes
Rentrée des classes ©Stéphane Enilorac

 

Rentrée et couvre-feu à 19h

La Réunion fait sa rentrée deux semaines avant la métropole et sera surement très observée. Cette nouvelle rentrée des classes se fait sous restrictions sanitaires.

Jusqu’au 31 août, le confinement partiel et le couvre-feu de 19h à 5h du matin restent en vigueur. Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, a décidé de décaler le couvre-feu de 18h à 19h ce lundi, pour tenir compte de la circulation en fin de journée. Le préfet et la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau suivent cette rentrée au collège Célimène Gaudieux à la Saline-les-Hauts. 

 

Ce matin, la circulation est peu chargée pour le moment sur le réseau routier. Attention totuefois car les routes sont humides et donc glissantes dans l'Est de l'île.

Une rentrée qui divise

Ces derniers jours, des syndicats et parents d’élèves avaient dénoncé une manque de préparation de cette rentrée. Le syndicat SNES-FSU a déposé un préavis de grève pour cette semaine.

"Cet appel à la grève est nécessaire, le dialogue social est difficile avec le rectorat, nous devons protéger les collègues. Nous avons un problème de confiance avec ce protocole sanitaire", explique Cédric Lenfant, secrétaire général du SAPEIR, invité de Réunion La 1ère ce matin. Il demandait lui aussi un report de la rentrée "pour préparer aux mieux les mesures sanitaires".

 

La semaine dernière, des parents d’élèves ont demandé un report de la rentrée. D’autres ont manifesté devant le rectorat pour dénoncer le port du masque obligatoire pour les élèves et les enseignants, et la mise en place de campagnes de vaccination au sein même dans les écoles.

La rentrée scolaire en chiffres

Malgré ces protestations, 220 220 élèves font leur rentrée scolaire. C’est 0,3% d’élèves de moins que l’an dernier (soit 645 élèves). Cette diminution d’élèves est visible aussi bien dans le premier que le second degré.

Dans le premier degré, 113 580 élèves retrouvent leurs professeurs, dont plus de 41 000 en maternelle. Dans le second degré, il y a 101 530 élèves attendus, dont plus de 59 000 dans les collèges de l’île, les autres en lycées.

La Réunion compte 15 850 professeurs qui ont fait leur pré rentrée vendredi dernier.

 

Le protocole sanitaire reconduit

Malgré le contexte sanitaire et la propagation du Covid-19 dans l’île, la rentrée scolaire a bien lieu. Des syndicats avaient demandé son report pour davantage de préparation. De son côté le rectorat a rapidement annoncé que le protocole sanitaire mis en place était le même qu’avant les vacances. Tous les élèves sont accueillis en présentiels dans les établissements de l’île.

Le port du masque est obligatoire pour les personnels et les élèves de plus de 6 ans. Les activités physiques seront organisées à l’extérieur. Les locaux seront nettoyés et aérés régulièrement.

La rectrice Chantal Manès-Bonnisseau au collège de la Saline-les-Hauts
La rectrice Chantal Manès-Bonnisseau au collège de la Saline-les-Hauts ©Willy Thévenin

 

Les conditions des fermetures de classes

Une classe sera fermée pour sept jours dès qu’un premier cas positif de covid-19 sera identifié dans les écoles. En revanche, pour les collèges et lycées, il n’y aura pas de fermeture systématique de classe, mais un isolement pour le cas covid et les cas contacts identifiés.

Une cellule de signalement

La cellule de signalement du rectorat est réactivée ce lundi. Les personnels de santé scolaire mobilisés seront en relation avec l’ARS. L’Agence Régionale de Santé prononcera la recommandation de l’isolement des élèves.

La vaccination ne sera pas obligatoire pour le personnel et les élèves, en revanche le rectorat en fera la promotion dès la rentrée pour les élèves de plus de 12 ans.

Ecoutez les précisions de la rectrice ci-dessous :

Chantal Manes-Bonnisseau - rectrice de l'académie de La Réunion

 

Des campagnes de vaccination

La rectrice a annoncé la mise en place de centres éphémères de vaccination dès le 23 août dans certains collèges et lycées. Une mesure qui divise la communauté éducative.

Dans le premier degré, des campagnes de tests salivaires et antigéniques seront réalisées dans les écoles des zones où le virus circule activement. La rectrice de l'Académie de La Réunion rappelle que "le pass sanitaire ne s'applique pas aux écoles et aux établissements scolaires, et que la vaccination n'est pas obligatoire pour le personnel de l'éducation nationale".

Se préparer à la continuité pédagogique

Par ailleurs, elle demande aux établissements scolaires d'établir toujours des plans de continuité pédagogique en cas de fermeture de classes ponctuelles ou d'éventuelles mesures de réduction des jauges.