Accident mortel d’ULM au Maïdo : une pratique à risque à La Réunion ?

accidents
Crash d'un ULM au Maïdo
Crash d'un ULM au Maïdo ©Géraldine Blandin
Le drame reste encore "incompréhensible" de l’avis de pilotes chevronnés. L’enquête se poursuit sur l’accident d’ULM qui a coûté la vie à un pilote et un jeune touriste ce dimanche. Elle devra faire la lumière sur les circonstances de ce crash.

Au lendemain du crash d’un avion dans le secteur du Maïdo, qui a fait deux morts, les investigations se poursuivent pour déterminer les circonstances du drame. L’accident a coûté la vie à un jeune touriste de 28 ans et au pilote de l’ULM, Koneg Novena.

L’émotion reste forte sur la base Félix ULM à Cambaie, d’où l’engin avait décollé, tout comme sur le site du Maïdo. Ce lundi 11 octobre au matin, aucune activité autour de l’avion pendant. Les opérations pour récupérer l’ULM n’ont pas débuté.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

Crash d’ULM au Maïdo : l’enquête se poursuit après la mort de deux personnes ©Réunion la 1ère

 

Que s’est-il passé ?

Le pilote était un professionnel expérimenté avec à son actif plus de 1 400 heures de vol, qui réalisait régulièrement des vols touristiques. Défaillance du pilote ou technique, que s’est-il passé ? L’enquête menée par la Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens devra déterminer les raisons de ce crash.

La météo ne semble pas être en cause, de l’avis des experts elle était même excellente. Trois ULM accompagnaient l’avion de Koneg Novena hier matin, dimanche 10 octobre. Tous trois sont rentrés à l’aérodrome.

 

Vol en montagne

La Réunion en elle-même est considérée comme du vol en montagne avec un relief haut et très accidenté et un vent plus ou moins fort, les Alizés, qui provoquent des turbulences changeantes. Des caractéristiques que " tous les pilotes qui volent à La Réunion connaissent ", selon Thierry Chapuis, vice-champion du monde d’ULM. " Cela reste incompréhensible ce qui s’est passé hier ", conclut-il.

Pour lui, 11 accidents d’ULM en 13 ans, reste un chiffre faible compte-tenu du nombre de vols et de personnes concernés chaque année.

Crash d'un ULM au Maïdo : que s'est-il passé? ©Réunion la 1ère