L’actu de la région : 400 cas de lèpre par an à Anjouan, l’OMS organise une tournée aux Comores

océan indien
Comores
Une mission de l’OMS lancée aux Comores pour éradiquer la lèpre d’ici 2030. A Maurice, les parlementaires durcissent les sanctions pour les délits routiers. Les autorités malgaches toujours à la poursuite des ravisseurs des quatre employés de Kraoma, kidnappés lundi.
 
Comores : 400 cas de lèpre par an à Anjouan

Les Comores peinent à se débarrasser de la lèpre. C’est en effet le seul des 47 pays africains à ne pas avoir atteint le seuil de l’élimination de la maladie.

Anjouan est l’île la plus touchée de l’archipel de Comores. A Moheli, aucun cas n’est en effet relevé, selon le directeur régional de la santé. A Anjouan, en revanche, entre 30 et 40% des enfants de moins de 15 ans sont touchés par la lèpre, rapporte La Gazette des Comores.

C’est à l’occasion de la venue de l’ambassadeur de bonne volonté de l’OMS, Yohei Sasakawa, de la Fondation Nippon, sous l’égide du Ministère de la Santé publique que le sujet a été abordé. Une visite de 3 jours dans le cadre de la mission de l’OMS pour redynamiser la lutte contre la lèpre. Objectif : éradiquer la maladie d’ici 2030.

Favorisée par le facteur de malnutrition et de pauvreté qui touche la population de l’île, la lèpre est une maladie infectieuse, contagieuse, transmise par voie respiratoire. Mais aux Comores il s’agirait d’une maladie honteuse, ainsi la prévention et le traitement gratuits dans l’archipel ne suffisent pas à endiguer sa propagation.
 
OMS mission Anjouan lèpre 250718
©A. o Yazid (La Gazette des Comores)

Maurice durcit la loi en matière d’infractions routières

Dans la nuit de mardi à mercredi, les parlementaires mauriciens, réunis en séance jusqu’au petit matin, ont « transformé » le Road Traffic Bill en Act. L’Express.mu en détaille ainsi les conséquences.

Désormais, 204 délits sont passibles de sanctions, et parmi les principales mesures, il y a l’abaissement du taux d’alcool autorisé au volant. Il passe ainsi de 50 à 20 mg pas 100 ml de sang.

Transport de passager dans un caisson de 4X4 ou de plus d’une personne sur une moto sont parmi les infractions sanctionnées.


Madagascar : gendarmes et militaires déployés pour retrouver les six kidnappeurs des employés de Kraoma

4 employés de la société d’Etat d’extraction minière de chrome Kraoma, kidnappés lundi matin, n’ont toujours pas été relâchés. Une rançon de 100 millions d’ariary a été demandée par les six kidnappeurs, mais ne semble pour l’heure pas avoir été versée.

Le chef d’équipe, les deux conducteurs d’engins et le mécanicien ont été enlevés au niveau d’Amboasarimaty, commune de Bemavo, au Sud-Est de la Grande Ile. Selon L’express de Madagascar, le Fokonolona et des gendarmes ont été envoyés sur place, mais kidnappeurs et otages avaient disparu.

Pour l’heure, ils n’ont pas été localisés, mais devraient l’être prochainement, la zone ayant été bouclée par les autorités.