publicité

L'actu dans la région : découvrir les Maldives sous l'eau, c'est possible pour tous !

Un sous-marin, pouvant accueillir trois personnes vient d'être lancé aux Maldives. Le Deepflight vole au-dessus des coraux pour vous vous faire découvrir la richesse de l'océan Indien. La population manifeste à Madagascar contre la réouverture d'une mine aurifère.

© YouTube
© YouTube
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Vous rêvez de découvrir les fonds sous-marins, vous avez regardé avec envie les films du commandant Cousteau, mais nager ou vous lancer dans l'apprentissage de la plongée sous-marine sont des défis insurmontables ! 
Voici le DeepFlight Super Falcon 3S,  ce sous-marin de poche peut accueillir trois passagers. Il a été créé à la demande de Hussain Zaïd, entrepreneur maldivien et propriétaire du luxueux hôtel Four-Season qui est installé sur l'île Landaa Giravaaru.
Bon, le prix de l'excursion et du séjour dans cet hôtel haut de gamme n'est pas précisé, mais le sous-marin n'est accessible que là-bas, pour l'instant. Maurice, La Réunion et d'autres îles tropicales pourraient être rapidement intéressées par cette innovation digne du professeur Tournesol comme l'écrit le Figaro

Madagascar : manifestation contre la réouverture d'une carrière aurifère

Les riverains de la rivière Isaka, dans la région de Vohilava, manifestent depuis le début du mois d'août 2018 contre la réouverture d'une mine aurifère. L'exploitation avait été fermée le 30 décembre 2017 par la police des Mines pour protéger la santé de la population et contre les atteintes à l'environnement que provoquait cette industrie installée sur la rivière. Quand début août 2018, quatre membres de la police des Mines sont revenus sur place et ont annoncé que la société M.L.S.G pouvait reprendre son activité, les riverains ont immédiatement manifesté. De plus, révèle madagascar-tribune.com, les autorités locales découvraient que les quatre agents n'avaient pas respecté leur mission. Ils devaient contrôler et éventuellement réprimer des infractions minières si l'orpaillage continuait. 
Pourtant, au Sud-Est de Tananarive, la société continue d'exploiter la mine en toute impunité...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play