Aéroport Roland Garros : trois interpellations après la découverte de 200g de cocaïne cachée dans du Cheddar

trafic de drogue
aeroport roland garros gillot 200620
©Harini Mardaye (Réunion la 1ère)
Ce jeudi matin, les policiers du SIAAP ont intercepté à l'aéroport Roland Garros, un voyageur qui transportait dans ses bagages quelques 200 grammes de cocaïne cachée… dans du Cheddar ! Les deux complices qui l'attendaient dans le parking ont également été arrêtés.
Ce matin, un important dispositif de police a été déployé au niveau de l'aéroport Roland-Garros. Une vingtaine de policiers du SIAAP, le Service d'intervention d'aide et d'assistance à la population, procédaient à des contrôles au niveau de la voie d'accès à l'aéroport depuis 9h30.

Un dispositif mené par le commissaire Jérôme Besse qui rassemblait notamment les hommes de la brigade anti-criminalité de Saint-Denis, mais aussi le chien de recherche en stupéfiants de la brigade cynophile.

Visiblement, les services de police du Chaudron étaient bien renseignés... Car cette opération a permis l'interpellation de trois personnes soupçonnées d’être impliquées dans un trafic de drogue.
 

La drogue flairée par le chien renifleur


Le passager d'un vol en provenance a priori de Paris a été arrêté à sa sortie de l'aéroport. Il transportait dans ses bagages environ 200 grammes de cocaïne dissimulée dans… du fromage. Du Cheddar, plus précisemment. Pas de chance pour lui, le chien renifleur des policiers ne s'est pas fait avoir !

Deux autres individus ont donc été interpellés dans la foulée. Ces derniers qui circulaient au volant de deux puissantes berlines, dont une Audi S7, attendaient le passager transportant la drogue, dans le parking de l'aéroport. Le propriétaire de l'un des véhicules pourrait s'avérer être la personne à la tête de ce réseau.

La valeur marchande de ces 200 grammes de cocaïne pure est estimée à plus de 100 000 euros.
  
Les trois suspects qui sont âgés d'une trentaine d'années ont été placés en garde à vue au commissariat du Chaudron où ils sont actuellement entendus. Des perquisitions ont également été menées à leurs domiciles, à Saint-Denis. Perquisition qui a permis de découvrir des armes blanches ainsi que du matériel de conditionnement pour la drogue. L’enquête ne fait que commencer.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live