Affaire Cimendef : la Région Réunion fait appel

justice
Ericka Bareigts et Hugette Bello relaxées
Ericka Bareigts et Huguette Bello au tribunal correctionnel avec leur avocat ©Precilla Ethève
Le juge du tribunal correctionnel avait relaxé le 14 septembre dernier les députées Huguette Bello et Ericka Bareigts dans l’Affaire Cimendef. La Région Réunion fait aujourd’hui appel de la décision.
 
Il leur étaient reproché d’avoir forcé le passage pour accéder à un espace interdit de la médiathèque Cimendef à Saint-Paul, le 3 mars dernier. Jugé le 14 septembre, les députées Huguette Bello et Ericka Bareigts avaient été relaxées. Le juge avait alors considéré qu’il s’agissait d’un mauvais procès.
 
Une relaxe que conteste aujourd’hui la Région Réunion. De plus, le tribunal doit normalement communiquer aux deux partis le jugement manuscrit dans les 10 jours qui suivent le jugement, mais alors que le délai prend fin dans quelques jours, les motifs juridiques n’ont toujours pas été transmis, explique Me Philippe Cressen, l’avocat de la collectivité.

Pour ces raisons, la Région Réunion fait donc appel de la décision.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live