réunion
info locale

Affaire de la Sodiac : Alain Armand relaxé puis condamné

justice
Alain Armand condamné
©Willy Thévenin
Un an de prison avec sursis, 10 ans d’inégibilité et une interdiction d’occuper un poste au sein de la fonction publique pendant 5 ans, la décision de la cour d’appel est tombée ce matin dans le dossier de la Sodiac, Alain Armand se dit surpris

 
A cette condamnation s'ajoute également une amende de 30 000 euros, une sanction que Me Chendra Kichenin trouve extrême à l'encontre de son client.
" On est passé de la relaxe il y a 6 mois, à une peine sévère, alors que rien n'a bougé dans le dossier ". Pour l'avocat du conseiller municipal d'opposition :
" La cour d'appel a voulu lancer un message, il y a quelque chose à comprendre et à entendre dans cette décision. " 
 
Façade de la Cour d'appel
©Réunion la 1ère
En clair, à travers l'affaire de Monsieur Armand la cour aurait voulu adresser un message à l'ensemble des élus de la Réunion : " On siffle la fin de la récréation " précise Me kichenin qui a va se pourvoir en cassation.

Le reportage de Marie-Ange Frassati
 
©reunion

        
 
Publicité