Air Austral décroche un prêt de 86 millions d'euros

coronavirus
Air Austral
©Air Austral
La compagnie régionale doit organiser sa survie économique. Elle a obtenu une nouvelle aide de son actionnaire la SEMATRA pour pouvoir traverser cette crise sanitaire sans trop de casse
Après quelques semaines de travail et de négociations complexes, Air Austral a finalement obtenu, le soutien de son actionnaire de référence, la Sematra, et des institutions bancaires. Les différentes parties ont trouvé les voies d’un accord de financement pour accompagner la compagnie régionale dans la crise du Coronavirus.

La relance d'Air Austral passe par un prêt de la SEMATRA, d’un montant de 30 millions d’euros (apportés en compte courant d’associés), un Prêt Garanti par l’Etat français (« PGE ») d’un montant de 56 millions d’euros octroyé par 3 banques.
 
Selon Marie-Joseph Malé, le président-directeur-général d'Air Austral, ce dispositif de financement apporte à l'entreprise régionale une grosse boufée d'air inattendue
 

"Ces soutiens vitaux vont permettre à Air Austral de faire face à cette crise inouïe et de poursuivre sa route, avec la détermination et la mobilisation de ses équipes. Pour autant, le contexte très évolutif nous conduit à une extrême vigilance. Il fait et fera l’objet d’un suivi rigoureux et permanent de la compagnie qui s’est d’ores et déjà organisée autour d’une task force  dont l’objectif est d’assurer son adaptabilité à tout changement de contexte" Marie-Joseph Malé



 La compagnie qui doit faire face à une réduction de près de 95% de son actvité prévoit déja une haute saison au ralenti et un retour progressif à la normale d’ici à la fin de l’année 2020.  Air Austral qui traverse comme l'ensemble du monde aérien une grosse zone de turbulences a déjà mis en oeuvre des mesures d'activité partielle pour la quasi-totalité de ses 950 employés. Certains de ses salariés ont fait don de leurs congés payés ou se sont mis volontairement en "garde d'enfants". 
  Air Austral comme les autres compagnies restent mobilisées et se préparent à la reprise. La compagnie régionale reste en capacité de réactiver avec un préavis très court,  ses vols vers toutes ses destinations. L’activité restera cependant très dépendante de l’ouverture des frontières et de l’espace non-Schengen. 
 
Air Austral
"Le transport aérien est au 1er rang des secteurs touchés par la crise du Covid-19", rappelle aujourd'hui Marie-Joseph Malé, le pédégé d'Air Austral (à droite)
Depuis le début de cette crise sanitaire, la compagnie régionale a participé à l’approvisionnement de l’île de Mayotte en produits sanitaires et alimentaires, le transfert de personnels de santé, mais également l’organisation d’évacuations sanitaires. Elle a aussi aménagé un de ses appareils en "tout-cargo" pour acheminer du fret entre La Réunion et Paris.