Air Austral suspend sa liaison Réunion-Johannesbourg pour une durée minimale de 48 heures

coronavirus
Un Boeing de la compagnie Air Austral posé sur le tamac de l'aéroport de Gillot à La Réunion.
Un Boeing de la compagnie Air Austral posé sur le tamac de l'aéroport de Gillot à La Réunion. ©Imaz Press
La France, comme d'autres pays, a décider de suspendre ses liaisons aériennes avec l'Afrique australe suite à l'apparition du nouveau variant Omicron. Conséquence à la Réunion : la compagnie Air Austral suspend sa liaison avec Johannesbourg. Les vols UU341 et UU341 de ce dimanche sont annulés.

En raison de la découverte du nouveau variant Omicron qui se propage à vitesse grand V, la France, comme plusieurs autres pays, a décidé de suspendre les liaisons aériennes avec l'Afrique australe.

Suite à cette décision, et compte-tenu, qui plus est, de nos échanges aériens réguliers dans la région Océan indien, Air Austral se voit contrainte sans délai de procéder à l'interruption de ses vols entre La Réunion et Johannesbourg.

Pas d'alternative pour les passagers des vols annulés...

La compagnie aérienne réunionnaise indique dans un communiqué transmis ce samedi agir sur ordre de la préfecture. En conséquence, les vols Réunion-Johannesburg UU341 et UU 342 de ce dimanche 28 novembre sont annulés. La compagnie indique qu'elle ne dispose pas de visibilité à ce stade pour être en mesure de proposer une alternative.

Elle rajoute qu'elle reste en lien étroit avec les autorités pour suivre l’évolution de la situation et des possibilités de rétablissement des vols en fonctions des décisions qui seront prises.

Il est conseiller aux passagers de se rapprocher de leur ambassade si nécessaire. "La compagnie regrette cette situation bien indépendante de sa volonté", est-il encore précisé dans le communiqué.

Deux vols par semaine avec l'Afrique du Sud

La compagnie Air Austral assure deux vols par semaine, le dimanche, entre Saint-Denis et Johannesbourg. Dimanche dernier, 135 passagers ont ainsi transité par la Réunion. Mais 90% de ces voyageurs sont repartis directement en direction de l'île Maurice. Seule une douzaine d'entre eux ont donc débarqué à La Réunion.

Et comme le veut la procédure dans le cadre des liaisons aériennes avec l'étranger, ils ont dû tous se soumettre à un test PCR. Le risque est ainsi faible que l'un d'entre eux ait été porteur du nouveau variant qui circule depuis la mi-novembre en Afrique australe.