Alcool à La Réunion : les agressions liées à l’alcool encore trop nombreuses

santé
Le Préfet de La Réunion interdit la consommation d’alcool sur la voie publique jusqu’au dimanche 12 juillet.
©Imaz Press
Les chiffres de la consommation d’alcool ne sont pas anodins à La Réunion. Le taux de mortalité en lien avec l’alcool y est 40% supérieur à celui de la métropole. L’alcool est également à l’origine de nombreuses agressions et violences, comme ce week-end encore.
Plusieurs agressions et violences se sont déroulées ce week-end sur fond d’alcool. Ce lundi 28 septembre, les dossiers sont examinés par les magistrats. S’il s’agit des procès d’agresseurs présumés, cela doit aussi être le procès de l'Etat ou des alcooliers, pour Me Alex Vardin, avocat de la défense.
 

" Cela fait des décennies que cela ça dure, et ça touche toujours la population la plus fragile, qui est dans la misère sociale, qui vive dans la " perfusion du rhum ". "

Me Alex Vardin, avocat de la défense


" Il y a un vrai problème, 1 500 faits de violences intrafamiliales par an sont liés à l’alcool ". L’avocat attend de l’Etat qu’une véritable politique de prévention soit mise en place et que le prix de vente des alcools soit augmenté. D’autres pistes doivent être réfléchies, selon Me Alex Vardin, qui rappelle qu’il s’agit d’un véritable fléau qui touche les plus fragiles.  

Reportage de Réunion la 1ère.
Alcool : un ennemi public devant la justice ©Réunion la 1ère
 

1% de la consommation mondiale de rhum

A La Réunion, les chiffres inquiètent. 57 300 000 litres de boissons alcoolisées sont vendues chaque année dans le département. 5 millions de bouteilles de rhums sont consommées tous les ans, soit 1% de la consommation mondiale.

10% des Réunionnais de 15 à 75 ans boivent tous les jours, 4 sur 10 ont déjà été ivres et 1 sur 10 l’est plusieurs fois par semaine. A 17 ans, 8 adolescents sur 10 ont déjà bu de l’alcool.

Chaque année, l’abus d’alcool est responsable du décès prématuré de 220 Réunionnais, par cancer, cirrhose ou des suites  directes de l’alcoolisme, soit 1 mort sur 6. Chaque jour, 15 personnes se rendent aux Urgences pour ce motif.

Les précisions de Réunion la 1ère.
Alcool : un ennemi dans nos foyers ©Réunion la 1ère

 

La mortalité liée à l’abus d’alcool 2 fois plus élevée

L’excès d’alcool est aussi responsable de nombreux accidents de la route. Depuis 2000, 478 personnes sont mortes dans des accidents impliquant des conducteurs alcoolisés, un mort sur 4 avait moins de 25 ans.

A La Réunion, les buveurs chroniques sont proportionnellement moins nombreux qu’en métropole, mais consomment de plus grandes quantités et des alcools plus forts, à savoir moins de vin et plus de rhum. Résultat : le taux de mortalité lié à l’alcool est deux fois plus élevé dans le département.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live