Alertanoo : l'application peï de traçage numérique dédiée au covid 19

coronavirus
Application Ansamb - JPG
©www.ansamb.re
Après le projet d'application du gouvernement StopCovid, la Réunion lance la version Beta de son application "d'alerting" Alertanoo. Une première en France.
Tout comme Singapour ou la Corée du Sud, le gouvernement français est en train de développer une application de traçage numérique, nommée StopCovid, pour "limiter la diffusion du virus en identifiant des chaînes de transmission".

L'application envisagée par l'exécutif (dont le lancement est prévu le 2 juin) doit permettre à l'utilisateur d'être prévenu s'il a croisé une personne contaminée par le virus et fonctionnerait sur la base du volontariat.

La Réunion est le premier territoire français à pouvoir bénéficier d'une telle application.
 

Née d'un groupement

Le collectif "Ansamb", initiateur du projet, rassemble notamment les groupes Solynvest, Royal Bourbon Industrie ou encore Isautier, épaulés par la French Tech Réunion (Medialight, Exodata, OpenSphere et le Cabinet Fidal). Ces concepteurs assurent avoir limité l'application "à la seule fonctione d'alerting".

Ils expliquent aussi qu'il ne s'agit pas d'une "application d'état" et ne pas avoir collaboré avec le gouvernement et son application StopCovid. Sa phase de recherche et de développement a néanmoins été financée à 50% par la prefecture de la Réunion.
 
Application Ansamb - JPG
©www.ansamb.re
(Re)voir le reportage de Laura Striano :
©Reunion la 1ère

 

Utilisateurs inconnus

Les concepteurs d'"Alertanoo" garantissent une approche la "moins intrusive possible". L'application qui fonctionne grâce au bluetooth ne géolocalise pas, ne demande ni numéro de téléphone, ni adresse mail. Elle ignore tout de l'identité de son utilisateur, y compris son état de santé.

Dans un communiqué, ils expliquent son fonctionnement :
 

« Imaginons ainsi que vous vous rendiez au supermarché. Toutes les applications Alertanoo des personnes que vous croisez et qui se tiendront plus de 10 minutes à vos côtés à moins de 5 mètres, enregistreront l’identifiant crypté de votre application grâce au bluetooth activé entre les téléphones.

Si par la suite vous êtes testés positifs, c’est votre médecin qui vous délivrera un code de déverrouillage de votre application. Toutes les personnes que vous avez croisées au cours de vos courses, seront prévenues à votre initiative sans pour autant connaître votre identité. Les personnes qui vous ont croisées recevront une notification d’alerte sur leur application avec un message les invitant à contacter leur médecin traitant en vue d’un dépistage. »

 

Lancement définitif dans les prochains jours

La version Beta n'est disponible pour le moment que sur le Google Store d'Android (qui représente près 80% des utilisateurs réunionnais) pour 100 000 personnes. Il s'agirait d'une question de jours avant que l'application soit livrée dans sa version finale et disponible aux utilisateurs d'iOS.

L'application StopCovid du gouvernement (qui fait toujours débat) elle, devrait voir le jour le 2 juin. Il a d'ailleurs mis en ligne un site officiel dédié à l'application, sous forme de Foire Aux Questions.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live