Allègement des mesures sanitaires et fin du couvre-feu, ce qui change à La Réunion

coronavirus
Que sera-t-il possible de faire lors du déconfinement à La Réunion ?
©Imaz Press
La situation sanitaire s’améliore à La Réunion et les restrictions diminuent. Ce lundi 4 octobre marque la fin du couvre-feu dans le département et la reprise des pique-niques. Les discothèques peuvent enfin ouvrir. On fait le point.

Il aura fallu attendre que le taux d’incidence descende sous le seuil d’alerte fixé à 50/100 000 pour que les mesures s’allègent un peu plus encore. A partir de ce lundi 4 octobre, les jauges disparaissent dans les commerces et sur les marchés, le couvre-feu prend fin et la limite pour les regroupements dans l’espace public passe à 10 personnes.

Levée du couvre-feu, le secteur du tourisme soulagé

Encore en vigueur de 23h à 5h ce week-end, le couvre-feu est définitivement levé sur l’ensemble du territoire à compter de ce lundi. Une décision qui rassure de nombreux acteurs économiques. Le secteur du tourisme espère ainsi voir l’activité repartir à la hausse, d’autant plus à l’approche de la période de vacances scolaires et du Grand Raid.  

Une reprise qui doit cependant rester encadrée par les règles sanitaires pour que la situation épidémique ne bascule pas de nouveau du mauvais côté, prône Patrick Serveaux. Le président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie était l'invité de la matinale de Réunion la 1ère.

Réouverture des discothèques et suppression des jauges dans les commerces

Après de très longs mois de fermeture, les discothèques sont autorisées à rouvrir. Le préfet de La Réunion a cependant maintenu certaines contraintes, comme une jauge d’accueil du public limitée à 50% et le port du masque obligatoire, même sur le dancefloor. Le pass sanitaire est aussi obligatoire.

Pour les concerts debout soumis au pass sanitaire, la jauge limite est fixée à 75% et le port du masque est obligatoire à l’intérieur comme à l’extérieur. Dans les commerces en revanche, les jauges sont supprimées. Même chose sur les marchés, les brocantes ou encore les vide-greniers. Le port du masque y reste obligatoire.  

A noter, dans les hôtels, le pass sanitaire n’est pas nécessaire pour l’hébergement et le petit-déjeuner. Il est en revanche exigé pour utiliser la piscine ou pour manger au restaurant de l’hôtel.

L’obligation du port du masque partiellement levée

L’obligation du port du masque est aussi allégée. Il n’est ainsi plus obligatoire dans les lieux soumis au pass sanitaire accueillant du public en extérieur. Cela vaut pour les stades ou lieux de concert en extérieur.

Le port du masque n’était déjà plus obligatoire dans les espaces naturels, tels que les plages, les forêts et parcs, dans les espaces en plein-air en accueil collectif de mineurs, pour les personnes handicapées, lors de la pratique d’une activité sportive ou artistique de plein air, et pour les usagers de deux-roues.

Le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos, même ceux soumis au pass sanitaire. La préfecture de La Réunion fixe à 80% le taux de couverture vaccinale pour permettre une levée complète des mesures sanitaires.

Espace public, la limite passe à 10 personnes

Désormais, les rassemblements dans l’espace public sont limités à 10 personnes, contre 6 auparavant. Les pique-niques sont à nouveau autorisés, eux-aussi dans la limite de 10 personnes. La prudence doit rester de mise, indique la préfecture, qui rappelle la nécessité de respecter les gestes barrières.

La consommation d’alcool sur la voie publique et dans les lieux accessibles au public reste interdite. Autre interdiction maintenue, les prestations à domicile de traiteur, de location de chapiteaux, de tentes et de barnums à destination des particuliers. Le transport de sonorisation n’est toujours pas autorisé.