Un appel à la solidarité pour Neïma, avant son opération à cœur ouvert à Bordeaux

santé
Néima, deux ans et demi, va subir une opération à cœur ouvert le 29 décembre à Bordeaux.
Néima, deux ans et demi, va subir une opération à cœur ouvert le 29 décembre à Bordeaux. ©Willy Fontaine
Neïma, deux ans et demi, va subir une opération à cœur ouvert le 29 décembre à Bordeaux. Installée à Sainte-Anne, sa famille lance sur internet un appel à la générosité, pour les aider dans cette épreuve. 
Le 29 décembre prochain, la petite Neïma doit subir une opération à cœur ouvert, à Bordeaux. Agée de deux ans et demi, la fillette a déjà subi deux opérations du cœur à un mois, puis un an.
 

Une cagnotte en ligne

Pour cette nouvelle épreuve, Neïma sera accompagnée de ses parents. Entre l'opération et l'hospitalisation, ils resteront au moins un mois en métropole. Pendant ce temps, les frères et sœurs de Neïma seront hébergés chez leur grand-mère et leur tatie, à Saint-Benoît.

Pour financer le billet d'avion des parents, mais aussi leur déplacement et les vêtements chauds sur place, la famille de Neïma lance un appel à la générosité sur les réseaux sociaux. Une cagnotte en ligne a été mise en place (retrouvez le lien en cliquant ici). Elle a permis de récolter pour le moment plus de 1 600 euros. Elle permettra aussi de financer des denrées alimentaires pour les frères et soeurs de Neïma qui resteront à Saint-Benoît.
 
©reunion
 

L'association Lez'Arts d'Ici

Neïma et ses proches ont le soutien de l'association Lez'Arts d'Ici qui accompagne des enfants malades devant subir d'importantes opérations en métropole. Il y a deux ans, l'association avait déjà monté opération appelée "Vey si ou", pour accompagner Daphnée, une petite fille de Salazie, pour une greffe du rein et du foie en métropole. Deux autres enfants, Mérone et Noham ont aussi pu bénéficier d'un coup de pouce de l'association pendant leurs hospitalisations.
 

La solidarité sur les réseaux sociaux

Pour Neïma et sa famille, "des actions menées par d'autres associations et des artistes ont permis d'ores et déjà de récolter 1 240 euros", explique l'association. "L'argent va servir au billet d'avion du papa, mais il reste encore des frais à couvrir".

Grâce à l'association, des Réunionnais de Paris et de Bordeaux se sont déjà faits connaître pour tenter d'organiser l'hébergement des parents de Neïma durant son hospitalisation. Un véritable élan de solidarité commence, sur les réseaux sociaux, pour la fillette.