Admirée depuis le ciel ou la terre, cette éruption du Piton de la Fournaise était spectaculaire

catastrophes naturelles
3ème éruption de 2020, photos de Philippe Seychelles
©Philippe Seychelles
Cette éruption du Piton de la Fournaise a duré un jour et une nuit, mais elle a offert des images spectaculaires. Admirée du ciel ou depuis le sentier du Piton de Bert, cette troisième éruption est terminée, mais sous le volcan, la sismicité continue ce mardi 8 décembre.
Certains chanceux ont observé le spectacle du ciel, et d’autres, plus nombreux, l’ont admiré depuis le sentier du Piton de Bert. Cette troisième éruption de l’année du Piton de la Fournaise a offert des images incroyables. Courte, mais intense, elle n’aura duré qu’un jour et une nuit. Entamée hier, lundi 7 décembre, à 4h40 du matin, l’éruption du volcan s’est arrêtée ce mardi 8 décembre, vers 7h15.
 

Toujours une sismicité

Si en surface, les fontaines de lave ont arrêté de jaillir, dans les entrailles du volcan, la terre continue de trembler. Une sismicité est toujours enregistrée sous le sommet du volcan. Ce matin, les scientifiques de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise précisent : "aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir". Arrêt définitif, reprise de l'activité sur le même site, ou reprise de l'activité ailleurs : le Piton de la Fournaise n’a peut-être pas dit son dernier mot.
 
3ème éruption de 2020, photos de Philippe Seychelles
©Philippe Seychelles
 

Des embouteillages à la Plaine aux Sables

La nuit dernière, malgré les dix degrés relevés au volcan, des centaines de curieux sont venus admirer l’éruption bien visible en début de nuit. Des embouteillages se sont même formés sur la plaine aux Sables. Certains automobilistes sont restés bloqués plus d’une heure sur le parking Foc-Foc, point de départ du sentier du Piton de Bert. Pas de quoi décourager les passionnés. La magie était au rendez-vous.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 

Le show sur les réseaux

Sur les réseaux sociaux, le volcan fait aussi son show. Les photographes de l’île sont nombreux à partager de sublimes clichés de cette troisième éruption de l’année.  

Les survols en hélicoptère

Ce matin, les curieux ont aussi afflué vers les compagnies d’hélicoptère de l’île pour tenter d’apercevoir le spectacle depuis le ciel au lever du jour. Vers 7 heures, une vingtaine de personnes, répartie dans trois hélicoptères, a quitté la plateforme d’Hélilagon dans l’Ouest de l’île. Les compagnies comptaient sur l’événement pour relancer leur activité impactée par la crise sanitaire. Malheureusement, durant leur vol, les passagers n’ont pu que constater la fin de l’éruption. Plus aucune fontaine de lave n’était visible ce matin sur le flanc Ouest du volcan. Malgré la déception, l’espoir demeure. Le Piton tremble encore.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :