réunion
info locale

Assises : le quadragénaire avait tenté de tuer ses deux filles en 2016

justice
Tentative de meurtre au Port 29 juin 2016
©Archives
Jules Tarley, 44 ans, est jugé pendant 2 jours, pour avoir tenté de tuer ses deux filles âgées de 12 et 17 ans. Fin juin 2016, le Portois ne supporte plus les tensions qui règnent à son domicile. Furieux d'être ignoré par ses enfants, il saisit un couteau et frappe. Il encourt la perpétuité.
C'est une affaire peu habituelle sur laquelle vont avoir à statuer les jurés en ce début de semaine. Dans le box des accusés, Jules Tarley. L'homme aujourd'hui âgé de 44 ans comparaît pour deux tentatives de meurtre sur ses propres filles. Elles avaient 12 et 17 ans à l'époque des faits.
Ce jour-là, le 29 juin 2016 à 17 heures, quand il rentre dans sa belle maison du Port, ses enfants sont déjà là. L'une fait la vaisselle, la seconde regarde des vidéos sur Internet. L'accusé tente de leur parler, mais elles l'ignorent. Cette attitude, il ne la supporte pas, il ne la supporte plus ! 

7 coups de couteau 

Il part dans la cuisine, va sur la terrasse et frappe l'aînée qui parvient à fuir se rend à la clinique Jeanne-d'Arc où elle arrive ensanglantée. La folie criminelle de Tarley n'est pas terminée. Il s'en prend désormais à la plus jeune de ses filles. Il lui donne 7 coups de couteau. La malheureuse finit par échapper à son bourreau et s'écroule devant la porte d'entrée des voisins. 
L'auteur de cette double tentative de meurtre est, lui, parti sur un vélo et se rend directement au commissariat.

Une ambiance familiale invivable 

Deux ans après les faits le père, des deux victimes, est jugé pour tentative de meurtre. Lors de l'instruction, il a tenté d'expliquer son passage à l'acte. Un coup de folie, lié à l'ambiance familiale qui se dégradait. Une séparation qui se profilait. Ses propres filles qui refusaient de lui parler. Alors ce 29 juin 2016, en rentrant de son travail de chauffeur-livreur, il a vu rouge. Il a songé à mettre fin à ses jours, puis il a explosé. Sa colère s'est dirigée vers ses propres filles. Pour cette double tentative de meurtre par ascendant, Jules Tarley encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 
Publicité