Associations et collectifs de soignants se mobilisent devant la Préfecture de Saint-Denis

santé
Une dizaine de personnes présentes dont Attac, Sud Solidaires 974 et le collectif Inter Hôpitaux de La Réunion
©Indranie Pétiaye

Ce samedi 29 mai, l'appel lancé par une soixantaine d'associations et collectifs de soignants a été peu suivi à La Réunion. Devant la Préfecture, quelques dizaines de manifestants dénoncent "la dégradation de la qualité des soins."

Ce samedi matin, une soixantaine d’associations et collectifs se sont retrouvés devant la Préfecture à l’initiative de "SOS International pour la Santé". Plusieurs manifestations se déroulent aussi en Europe, ou encore au Canada.
 

Une situation aggravée par la crise sanitaire

Ce samedi 29 mai, organisations, collectifs, associations et syndicats comme Attac, Sud Solidaires 974 ou encore Inter Hôpitaux de La Réunion manifestent devant la Préfecture de Saint-Denis. Ils estiment que le financement des établissements des établissements de santé ne n’est plus à la hauteur des besoins de la population.

Des réductions de lits, de personnels et de matériels "conduisent à la dégradation de la qualité des soins". Pour eux, la situation s'est aggravée avec la crise Covid-19. Devant la Préfecture, les quelques dizaines de manifestants demandent une nouvelle politique de santé et défendent un accès égalitaire aux soins.
 

(Re)voir le reportage de Florence Bouchou et Daniel Fontaine :

SOS Santé Manifestation Préfecture


Il y a quelques jours, le jeudi 27 mai, des rassemblements ont eu lieu devant les sites Nord et Sud du CHU de La Réunion. Les syndicats demandaient la titularisation de plus de 1500 personnes travaillant sous contrat précaire. Ouvriers, aides-soignants, infirmières, personnel de radiologie, ces agents attendent maintenant un CDI, depuis plus de 8 ans.