réunion
info locale

Attac Réunion : "l'Etat doit contraindre les banques à adopter des financements plus responsables"

société
Mobilisation attac réunion gilets jaunes climat banques saint-Paul 151218
©Attac Réunion
Une vingtaine de militants d’Attac Réunion se sont donné rendez-vous ce samedi 15 décembre devant une banque de Saint-Paul pour une action de désobéissance civile. Il s’agit de la troisième du genre menée par l’association.
 
C’est à 9h qu’une trentaine de militants se sont retrouvés devant une banque à Saint-Paul. Durant près de 2 heures, ils ont ainsi tenté de sensibiliser la population en distribuant des tracts.

Ces militants estiment que les investissements des banques ne sont pas dans l’intérêt des citoyens, aussi bien en matière de pouvoir d’achat que de développement durable. Ainsi, selon Attac Réunion, les banques placent leur argent dans les paradis fiscaux et misent sur des projets d’extraction nuisibles pour le climat, c’est-à-dire qu’elles vont vers le pétrole et vers les gaz.
 
Mobilisation attac réunion gilets jaunes climat banques saint-Paul 151218
©Attac Réunion
 

" Pas de transition écologique sans justice sociale et fiscale "


Pour ces militants, dans ce contexte du mouvement de Gilets Jaunes et de la Marche pour le climat, c’est bien dans les coffres des banques que l’Etat pourra trouver les milliards d’euros qu’il cherche tant. De plus, il doit les contraindre à adopter des financements plus responsables.

Ils considèrent que les réformes proposées sont insuffisantes, en particulier le SMIC rehaussé de 100 euros, et estiment qu’il faut aller plus loin. Plutôt que les contribuables, c’est bien les banques qui doivent payer, selon eux. Ils évoquent ainsi les 100 milliards d’euros de manque à gagner dans les caisses de l’Etat que représente la fraude fiscale dont les banques sont un " rouage essentiel ", les 40 milliards de crédit d’impôts ou encore les 6 milliards que rapporterait l’ISF.

Pour Attac Réunion, " tout cet argent pourrait servir pour vivre mieux et aussi pour la transition écologique ". Il s'agit de la 3ème action de ce type devant des banques.
 
Publicité