Bac 2020 à La Réunion : les modalités suite à la pandémie du coronavirus

éducation
E3C Bac
Les élèves de première se frottent aux nouvelles épreuves de contrôle continu ©Suzette Emma
Face à la situation inédite créée par la crise sanitaire du Covid-19 et afin de ne léser aucun candidat lors du baccalauréat, le ministre de l’Éducation nationale a décidé que toutes les épreuves terminales de la session 2020 du baccalauréat seraient passées en contrôle continu.
Cette année, le principe général prévoit que les épreuves du baccalauréat sont validées à partir des notes de contrôle continu, renseignées dans le livret scolaire, le livret de formation ou encore le dossier de contrôle continu.

Les jurys d'examen seront vigilants à maintenir la valeur du diplôme et à respecter le principe d'équité. Une attention particulière sera portée aux candidats à besoins éducatifs particuliers.


Les chiffres de l'académie


Cette année, 12 524 candidats sont inscrits au baccalauréat, dont 227 relevant du ministère de l’Agriculture. 
5 672 élèves passeront le bac général (ES, L, S).
3 123 candidats sont inscrits au bac technologique (STMG, ST2S, STI2D, STL, STD2A, STAV, Hôtellerie) et 3 729 élèves au bac professionnel. 
 

Le calendrier de cette session 2020 inédite


L'harmonisation des notes et la délibération du jury se tiendront du 22 juin au 6 juillet 2020. La publication des résultats aura lieu le 7 juillet 2020.

Les oraux de rattrapage se dérouleront du 8 au 10 juillet 2020. Les résultats définitifs issus du rattrapage seront communiqués le 10 juillet 2020. 

Un examen validé en contrôle continu


L’ensemble des épreuves terminales du premier groupe (écrites, orales, pratiques, obligatoires et facultatives) de la session 2020 du baccalauréat général et technologique sont annulées. En revanche, les notes des épreuves anticipées et des épreuves facultatives passées avant le confinement sont prises en compte.

Cette mesure concerne tous les candidats quels que soient leur établissement de formation et la modalité de leur inscription à l’examen. En lieu et place, quand cela est possible, les notes prévues au titre de ces épreuves sont attribuées à partir des notes obtenues aux évaluations réalisées pendant les premier et deuxième trimestres, selon le principe du contrôle continu. Ces notes se voient attribuer les coefficients affectés aux séries concernées.

La note de contrôle continu fait l’objet d’une appréciation et, le cas échéant, d’une harmonisation par le jury d’examen.

Pour les élèves candidats au baccalauréat professionnel, en complément du livret ou dossier, les organismes de formation peuvent transmettre, pour les candidats en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, un document rédigé par le maître d’apprentissage ou le maître de stage pour éclairer le jury sur les acquis du candidat.

Ce qui ne change pas : les oraux de rattrapage et la session de septembre


Les épreuves du second groupe dit de rattrapage, prévues du 8 au 10 juillet 2020, sont maintenues pour les candidats dont la note globale à l’examen à l’issue des épreuves du premier groupe est supérieure ou égale à 8 et inférieure à 10 sur 20. 

Les épreuves de remplacement, prévues au début de l’année scolaire 2020/2021, sont maintenues. Pour le baccalauréat général et technologique, elles concernent les candidats suivants :

  • les candidats n’ayant pas pu présenter au jury ni livret scolaire, ni dossier de contrôle continu recevable ;
  • les candidats ayant présenté un livret scolaire ou un dossier de contrôle continu dans lequel une ou plusieurs moyennes sont manquantes (ils présenteront alors uniquement les épreuves correspondantes) ;
  • les candidats, ajournés à l’issue des premier et second groupes, autorisés exceptionnellement par le jury à s’y présenter.
Les notes obtenues aux épreuves de septembre se substituent aux notes obtenues en contrôle continu ou lors des oraux de rattrapage de juillet.

Pour le baccalauréat professionnel, les épreuves de remplacement, ouvertes habituellement aux candidats n’ayant pu se présenter à la session principale en raison de force majeure, sont élargies pour la session d’examen 2020 :
  • aux candidats ne pouvant faire valoir auprès du jury de résultats de contrôle continu ;
  • aux candidats dont le livret scolaire ou le livret de formation ou le dossier de contrôle continu ne permet pas au jury de se prononcer sur le niveau de connaissance et de compétences ;
  • à titre exceptionnel et sur autorisation du jury, aux candidats ayant obtenu à l’examen une note moyenne globale inférieure à 10 sur 20 ; ils se présentent aux seules unités pour lesquelles ils ont obtenu une note inférieur à 10 sur 20 : les notes obtenues aux épreuves de remplacement se substituent aux notes obtenues dans les unités concernées.

Les candidats en situation de handicap pourront bénéficier d’aménagements d’épreuves au titre de la session de remplacement.
 

La procédure Parcoursup continue


Pendant toute la durée des délibérations des jurys et jusqu’aux résultats des épreuves de remplacement, la procédure Parcoursup continue. Elle a pour objectif :
  • de renforcer l’accompagnement à l’orientation au lycée ;
  • d’améliorer la mobilité sociale et géographique pour assurer un accès à l’enseignement supérieur plus juste ;
  • de personnaliser les parcours à l’université pour s’adapter à la diversité des publics et garantir que chacun puisse réussir dans le supérieur, au besoin par un accompagnement renforcé dès sa première année.
Au total 14 733 lycéens de terminale de l’académie ont confirmé au moins un vœu sur Parcoursup, un chiffre en augmentation par rapport à l'an dernier (+ 2,3 %).
Cette hausse est liée à l'ajout de plus de 1 000 formations supplémentaires (hors apprentissage).

L'intégralité de la procédure est à retrouver ici:

Dossier de presse BAC 2020

Les Outre-mer en continu
Accéder au live