publicité

Flamme rouge aux Roches Noires

La baignade est interdite aux Roches Noires après l’observation de trois requins dans le port de Saint-Gilles. Pour les riverains, ces mesures interviennent un peu tard. Les premiers signalements ne datent pas d'aujourd'hui. 

© Delphine Poudroux
© Delphine Poudroux
  • E.A. avec Philippe Dornier
  • Publié le , mis à jour le
Un pêcheur professionnel a observé trois requins en chasse dans le port de plaisance de Saint-Gilles-les-Bains près de l'aquarium. La baignade a donc été interdite sur la plage des Roches Noires cet après-midi. Les maîtres nageurs sauveteurs (MNS) du site ont hissé la flamme rouge « risque requin » et les filets ont aussi été remontés.

Les MNS ont été informés de la situation par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de La Réunion (CROSS) qui a immédiatement relayé l'information auprès du Centre de ressources et d’appui sur le risque requin (CRA). Le CRA envisage de mener une action de pêche ciblée aux abords du port, et si nécessaire dans l'enceinte portuaire, dans les prochains jours.
 
Le CRA envisage une pêche ciblée aux abord du Port de Saint-Gilles © Réunion1ère
© Réunion1ère Le CRA envisage une pêche ciblée aux abord du Port de Saint-Gilles
Le 3 août dernier, le CRA avait déjà été alerté par un usager du Port de Saint-Gilles de la présence d'un requin bouledogue juvénile non loin de l'aquarium. 

Les hommes du Centre de ressources et d'appui sur le risque requin avait alors appelé à la plus grande prudence et déconseillé la baignade dans cette zone. 
Quelques jours plus tard, le 8 août dernier le CRA annonçait avoir capturé 3 requins, un requin bouledogue mâle à saint-Leu, et 2 requins tigre à Saint-Gilles et en baie de Saint-Paul

La flamme rouge "Risque Requin" a donc été hissée sur la plage des Roches Noires. Baignade interdite jusqu'à nouvel ordre. Des mesures qui interviennent un peu tard, selon Guilain Moutama. 

Pour le président des amodiataires du port de St-Gilles, les premières observations de ces squales ne datent pas d’aujourd’hui…
 
C'est ce qu'il a expliqué à Philippe Dornier
​​​​​​

Requins Port de Saint-Gilles ITW Moutama






 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play