Baisse du prix des billets d’avion, levée des motifs impérieux : vers une reprise du trafic aérien pour cette fin d’année ?

transports
Aéroport Roland Garros
©Alix Catherine
Avec la levée des motifs impérieux demain, mardi 15 décembre, certains Réunionnais profitent de l’occasion pour aller passer leurs vacances dans l’Hexagone. D’autant que les tarifs des billets d’avion sont particulièrement intéressants.
La tendance à la baisse du prix des billets d’avion semble avoir convaincu certains Réunionnais à partir en vacances dans l’Hexagone pour ces fêtes de fin d’année. C’est le cas de Mathieu, rencontré à l’aéroport de Roland-Garros ce lundi matin. Ce dernier s’est acheté un billet aller-retour pour un peu plus de 600 euros. "C’est pas cher, lance-t-il tout sourire. L’année dernière, c’était à un peu plus de 1 000 euros, donc là, on a un billet à quasiment moins 50%. C’est très intéressant".

Mathieu explique aussi s’être décidé suite à la levée des motifs impérieux à partir de ce mardi 15 décembre. Les Réunionnais devraient être nombreux à en faire de même. Alexia est, elle, étudiante et repart en métropole. Elle a payé 700 euros pour son billet aller-retour. "Il y a deux ou trois ans, je l’avais payé 1 200 euros, donc ça fait une grosse différence !", réagit la jeune femme.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Alors que la levée des motifs impérieux sera effective demain, les tarifs des billets d’avion semblent suivre une tendance à la baisse

 

Une levée des motifs impérieux confirmée par le préfet

Vendredi dernier, le préfet Jacques Billant a donc confirmé la levée des motifs impérieux à compter du 15 décembre. La veille au soir, le premier ministre Jean Castex avait déjà indiqué que les déplacements allaient de nouveau être autorisés entre les régions à partir de cette date.

Cette nouvelle est accueillie avec soulagement par les acteurs touristiques locaux. D’autant que notre département, comme les autres territoires d’Outre-Mer, font partie des destinations les plus en vue pour ces fêtes de fin d’année.
   

Une bonne nouvelle pour les acteurs du tourisme

Comme le souligne, l’Ile de La Réunion Tourisme, "cette décision, attendue par l’ensemble des professionnels de la filière locale, permet d’apporter de la visibilité au secteur touristique réunionnais et d’envisager un retour des touristes à la Réunion alors que l’été austral bat son plein, après plus de 10 mois de crise sanitaire".

Le retour au confinement dans l’Hexagone avait été lourd de conséquences pour ces derniers dans l’île, certains hôtels tournant quasiment à vide, ayant ainsi continué à avoir recours au chômage partiel pour une partie de leurs salariés.

Dans sa campagne de promotion de la destination Réunion, l’IRT n’oublie pas de rappeler l’appel à la vigilance lancé par les autorités sanitaires. Elle invite ainsi les voyageurs à respecter strictement les mesures sanitaires en vigueur dans l’île et leur recommande fortement de se faire tester à J+4, après leur arrivée.