publicité

Berguitta : La Réunion passe en alerte orange

Depuis 8h ce mercredi matin, le niveau « orange » du plan ORSEC Cyclones a été déclenché par le Préfet de La Réunion.

© Préfecture
© Préfecture
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le , mis à jour le
Situé à 515 km au secteur Nord-Est de La Réunion à 7h, le cyclone tropical Berguitta poursuit sa course en direction de nos côtes. En conséquence, l’alerte orange a été déclenchée. Cela signifie que le météore, qui se déplace actuellement à une vitesse de 9km/h, devrait nous toucher d’ici 24 heures environ.

Evolution dans la nuit

Un passage en alerte orange décidé par le Préfet de La Réunion, Amaury de Saint Quentin, au vu des informations transmises par les services de Météo France. Les prévisionnistes ont ainsi constaté cette nuit, l’infléchissement de la trajectoire du phénomène vers notre île. Mais Berguitta semble également s’être légèrement affaibli et avoir subi un ralentissement. De fait, le cyclone tropical devrait toucher les côtes réunionnaises un peu plus tard qu’initialement prévu, c’est-à-dire vers la fin de matinée ou l’après-midi du jeudi 18 janvier.

La dégradation du temps devrait s’accélérer en fin de journée

Les conditions cycloniques arriveraient alors progressivement entre ce mercredi soir et jeudi matin, même si le Sud de l’ile subit déjà des intempéries. Selon Météo France, de fortes pluies doivent impacter cette zone, ainsi que des vents pouvant aller jusqu’à 150 km/h, notamment dans les hauts, et une houle de Sud-Est de 3 à 4 mètres.

Déclenchement des services opérationnels

En phase d’alerte orange, les différentes organisations de gestion de crise sont déclenchées en préfecture et dans les sous-préfectures. Du côté des services sanitaires, les autorités de santé vont ainsi planifier, avec le SAMU, le transfert des patients ne pouvant rester à leur domicile, en prévision du déclenchement de l’alerte rouge, si cela devait arriver.

Crèches et centres aérés ferment, eux, dés aujourd’hui. L’Université de La Réunion cessera toute activité à partir de 13h.

La vie économique continue

Pour le moment, les entreprises continuent de fonctionner normalement. Chacune applique cependant les procédures internes prévues dans ce genre de situation. Les chantiers doivent ainsi être sécurisés par exemple, ou encore les agriculteurs doivent protéger leurs cheptels en les mettant à l’abri.

La prudence désormais recommandée pour tous

En attendant, il est bien sûr recommandé de prendre toutes les précautions nécessaires. Sécurisation de l’habitat, réserves alimentaires, mise à l’abri des animaux sont donc de mise.

Il est également recommandé de ne pas se déplacer si ce n’est pas essentiel et bien sûr de ne surtout pas franchir les radiers inondés. Les départs en randonnée ou en mer sont également proscrits.

Enfin, les personnes nécessitant une attention médicale particulière sont priées de prendre leurs dispositions. Et puis, les centres d’hébergement d’urgence sont désormais ouverts dans chacune des communes. Assurez-vous d’en connaître le numéro, si toutefois une évacuation de votre habitation s’avérait nécessaire.

Quoiqu’il arrive, il faut se tenir informer de l’évolution de la situation.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play