Billets à 199 euros, l'Île Maurice tente de séduire les Réunionnais

tourisme
Aéroport de l'île Maurice
©Wikimédia Commons
Les autorités de tourisme de l'Île Maurice ont lancé une offre promotionnelle à destination des voyageurs Réunionnais. Le billet est proposé à 199 euros pour inciter aux vacances dans l'île sœur durant les vacances d'été austral.

La crise Covid a fortement impacté le secteur touristique au niveau mondial. La pandémie et les mesures restrictives qui en découlent ont dissuadé les voyageurs de prendre l'avion. A l'échelle de l'Océan Indien, l'Île Maurice n'a pas été épargnée. Elle a fermé ses frontières dès le début de la pandémie afin de se protéger, mais le couperet sur la fréquentation de ses plages de rêve est tombé immédiatement. Après 18 mois d'isolement, les frontières ont rouvert le 1er octobre dernier. 

 

Depuis la réouverture de ses frontières, Maurice a accueilli près de 50 000 visiteurs. Un flux que les autorités mauriciennes veulent pérenniser, voire améliorer. En effet, La Réunion, avant la crise sanitaire, représentait environ 140 000 voyageurs par an à destination de Grand-Baie et de ses attraits. 

Si 2020 a engendré d'importantes pertes financières suite à la chute de l'activité touristique, l'île soeur compte bien atteindre les 300 000 visiteurs d'ici la fin de l'année 2021, et 650 000 touristes d'ici les vacances d'hiver austral de 2022

Opération séduction des touristes Réunionnais

Afin d'inciter les voyageurs en provenance de La Réunion a venir faire une ballade à Curepipe, du shopping à Port-Louis et faire bronzette à Flic-en-Flac, les autorités mauriciennes rognent sur le prix du billet d'avion. Depuis le 22 octobre dernier, il est affiché à 199 euros le vol aller-retour

Autre argument mis sur la table pour attirer la clientèle réunionnaise, la campagne de vaccination anti-Covid qui est "positive et réussie". Maurice affiche actuellement un taux de positivité "très bas, à moins de 0.03%". 

Les personnes non-vaccinées peuvent également se rendre sur l'île soeur, sous certaines conditions : 

  • obligatoirement réserver un séjour dans l'un des trois hôtels de quarantaine officielle
  • présenter, lors de l'embarquement au départ, un test PCR négatif
  • détenir une assurance Covid
  • réaliser un test PCR à l'arrivée à Plaisance, au 5ème jour du séjour, au 14ème jour du séjour et le dernier jour de quarantaine

Les gestes barrières restent en vigueur à Maurice que l'on soit ou non vacciné. Le masque n'est pas obligatoire, toutefois, dans les lieux de restauration et à la plage. 

 

Un renforcement du programme de vol

Afin de répondre à la demande des voyageurs Réunionnais qui souhaitent acquérir un billet à 199 euros, Air Mauritius renforce son programme de vols et passe à trois voyages quotidiens dès le 31 octobre entre La Réunion et Maurice. A cela s'ajoute les vols d'Air Austral, également à trois vols par jour, ce qui porte à six liaisons quotidiennes entre Gillot et Plaisance jusqu'au mois de janvier 2022, a minima.

La destination Rodrigues, elle, rouvrira le 1er novembre.

Reprise des croisières

Les croisières dans l’Océan Indien reprendront, elles, en douceur avec deux bateaux prévus d'ici la fin de l'année. Le Norwegian prendra le départ de Port-Louis le 19 novembre, un navire MSC sera dans les eaux début décembre. Les croisières restent soumises au protocole sanitaire. Des jauges, à 70% de capacité des navires, sont mises en oeuvre. Par ailleurs, des tests, des caméras thermiques et des laboratoires seront présents à bord.

Les passagers ainsi que le personnel devront obligatoirement être vaccinés.