réunion
info locale

Le blocage de la SRPP est terminé. La manifestation contre la vie chère n'a pas eu le succès attendu !

social
Reprise des livraisons à la SRPP 30 mai 2018
Dès 8 heures ce mercredi 30 mai 2018, les camions citerne ont pu franchir la grille de la SRPP et reprendre leurs livraisons ©Hubert Debeux (Réunion la 1ère)
Les Réunionnais en colères étaient 14, ce mercredi à 5 h 30 devant les grilles de la SRPP. La hausse importante des prix des carburants et du gaz, le 1er juin n'a pas fédéré les mécontents. Dès 8 heures, le balai des camions citerne a pu reprendre devant la poignée de manifestants du collectif.
"Nous sommes venus devant les grilles de la SRPP pour protester contre la hausse des prix du gaz, de l'essence et du gazole", comme le précise Mélissa Queslel, la porte-parole des Réunionnais en colère qui justifie ce mouvement en expliquant, "si on n'a pas d'essence pour aller travailler, si on n'a pas d'essence pour déposer les enfants à l'école ou faire les courses, on ne peut pas bouger quand on veut à La Réunion". Cette action qui n'a pas fédéré, au-delà du groupe des militants actifs, avait également pour objectif de dénoncer les hausses des prix, en général, et la vente de produits alimentaires low-cost de mauvaise qualité.
Manifestant devant la SRPP 30 mai 2018
©Hubert Debeux (Réunion la 1ère)
Le blocage de la Société Réunionnaise de Produits Pétroliers s'est achevé à 8 heures ce mercredi 30 mai 2018, soit trois heures après l'arrivée des 14 manifestants. Compte tenu de leur petit nombre, ils on été contraints de s'écarter des grilles de la société de stockage basée au Port. Hubert Debeux, journaliste pour Réunion.1, radio, notait que les forces de l'ordre étaient plus nombreuses que les manifestants. Symboliquement et face à l'échec de la mobilisation attendue, l'un d'eux s'est allongé seul sur le bitume.
Le blocage de la SRPP est une action symbolique pour dénoncer, plus généralement, la hausse des prix
©Fabrice Floch (Réunion la 1ère)



Publicité