publicité

Boucan-Canot : un filet anti-requins nommé « Désir »

La baignade de nouveau possible à Boucan Canot grâce à un filet anti-requin remanié. Une réalité qui tarde cependant à prendre forme, la houle australe venant jouer les trouble-fête.
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Lise Hourdel avec Marie-Ange Frassati
  • Publié le
D’abord les baigneurs, ensuite les activités nautiques et le surf. Un nouveau filet anti-requins de 150 m, destiné à la baignade, doit être déployé à Boucan Canot. Il s’agit en fait de la copie conforme de celui des Roches Noires.

Comme pour cette autre plage Saint-Gilloise, il sera installé chaque jour par les MNS et les scaphandriers, du matin jusqu’à 17h, si les conditions le permettent.

Seul problème, avant d’être installé, le filet doit encore subir quelques réglages. Pour cela, 1 à 2 jours d’intervention sont nécessaires. Mais voilà, encore faut-il que le temps le permette.

Pour l’heure, la houle australe complique les choses et la date d’installation est sans cesse repoussée. Impossible donc de dire quand la baignade sera de nouveau autorisée à Boucan Canot.

Si ce filet ne concerne que la baignade, un autre bien plus important doit également être installé pour permettre la pratique des activités nautiques et du surf. Une étude a été lancée en février dernier, mettant en concurrence 3 sociétés, qui ont chacune développé un projet.

Une première phase de test a été réalisée avec un dispositif de 30 mètres de long. Mais rien n’a encore été décidé pour le moment. Au final, c’est une zone de 800 m qui devrait être protégée pour pratiquer activités nautiques et surf d’ici le mois d’octobre. C’est en tout cas le souhait affiché de la municipalité.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play