Bras-Panon : un skipper du bateau échoué se rend, le second est introuvable

faits divers bras-panon
saint-andré bateau échoué littoral galets cigarettes 180620
©Imaz Press Réunion
Un skipper du hors-bord, échoué sur la plage de galets de Bras-Panon, s'est constitué prisonnier, ce mardi 23 juin 2020. Kingsley Bhawabbedin affirme que le second skipper, son ami, est tombé à l'eau. Il a été confié à la PAF. Il doit être remis aux autorités judiciaires mauriciennes rapidement. 
L'un des deux skippers qui ont effectué la traversée entre l'île Maurice et La Réunion, la semaine dernière et dont le hors-bord s'est échoué, s'est rendu aux forces de l'ordre. Le hors-bord avec lequel, il a effectué la traversée, a été découvert sur la plage de galets de Bras-Panon, le jeudi 18 juin 2020. Depuis cette date (5 jours), l'homme errait dans le secteur. 

Perdu et conscient que cette fuite désespérée n'aboutirait à rien, Kingsley Bhawabbedin a fini par se rendre aux policiers écrit Defimedia
Les inspecteurs de Saint-André ont contacté les gendarmes de Saint-Benoît qui sont en charge de ce dossier.

Le disparu était l'organisateur de la traversée


En garde à vue, le marin a reconnu être impliqué de manière marginale dans cette affaire. Son ami disparu, Christopher Louis, comme lui de Bel-Ombre à l'île Maurice, serait l'organisateur de la traversée. Le but de cette opération était uniquement de faire de la contrebande de cigarettes. Officiellement, il n'est plus question de "crystal meth".

Il a précisé que son compagnon est tombé à l'eau. L'embarcation, victime d'une panne moteur, était ballottée par la mer déchaînée. Dans la nuit, l'autre skipper est passé par-dessus bord sans qu'il puisse intervenir. Lui-même a basculé dans l'océan et a nagé pendant trois heures avant de toucher la terre ferme.
 

La justice mauricienne attend le rescapé


Le "miraculé" a été confié à la police de l'air et des frontières (PAF). Il devrait être reconduit vers l'île sœur dans les prochains jours où il sera confié aux autorités judiciaires. Il est sain et sauf, mais une nouvelle épreuve l'attend. Elle devrait durer des mois, voire des années. 
La justice mauricienne est particulièrement sévère avec les trafiquants. Il n'est pas certain que sa ligne de défense, consistant à charger le disparu, tienne très longtemps.

Christopher Louis n'est plus là pour donner sa version des faits, mais de nombreuses autres personnes, dont le propriétaire du hors-bord, vont devoir s'expliquer. 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live