C’est le début des soldes d’hiver à La Réunion

économie
soldes d'hiver La Réunion 040920
©Géraldine Blandin
Le coup d’envoi des soldes d’hiver est donné ce samedi 04 septembre à La Réunion. Jusqu’au 1er octobre, les consommateurs pourront profiter de prix cassés sur les articles mentionnés en magasin.

-30%, -50% voire -70% ….  Les étiquettes affichant les baisses en cours durant les soldes d’hiver austral sont de sortie dans les magasins depuis ce matin. La période, qui suit la rentrée scolaire, est propice aux achats divers et variés. L’occasion de profiter de prix attractifs sur les vêtements, les chaussures ou encore les produits hi-tech.

Des soldes encadrées jusqu’au 1er octobre

Des règles strictes doivent être appliquées durant la période de soldes par les commerçants. Les consommateurs doivent clairement être avertis des promotions en cours via un affichage et une campagne informative dédiés.  Ainsi :

  • Les produits soldés sont accompagnés ou précédés de publicité.
  • Les produits soldés sont obligatoirement des produits ayant déjà été mis en vente en magasin. Ces produits doivent avoir été payés depuis au moins 1 mois.
  • Les commerçants doivent mentionner quels produits sont soldés. Ces articles doivent être bien distingués d'éventuels articles non soldés par un affichage spécifique. En effet, un commerçant n’a pas l'obligation de solder tous les produits de sa boutique.
  • Le prix de référence et le nouveau prix doivent être indiqués sur les étiquettes des produits soldés. Le pourcentage de réduction consenti est accepté a minima. Pour un article soldé, la réduction consentie peut aller jusqu'à la vente à perte.
  • Les articles soldés bénéficient des mêmes garanties que les autres. Cela signifie qu'ils doivent être remboursés ou échangés en cas de défaut de fabrication non apparent. Par contre, si l'article ne convient plus au client ou n'est pas à la bonne taille, le commerçant n’a pas l'obligation de le reprendre.
  • Les produits achetés sur internet lors des soldes peuvent être retournés au vendeur pour un échange ou un remboursement, sans aucune pénalité, en cas de défaut. Et ce, dans un délai de 14 jours après la livraison.

Le reportage de Jean-Claude Toihir et Alexandra Pech

 

Les soldes et la crise sanitaire : pas de nocturnes cette année

A  La Réunion, les soldes débutent dans un contexte sanitaire où les mesures de lutte contre la propagation de la Covid-19 sont toujours restrictives. En effet, le confinement allégé est toujours en vigueur ce week-end. Ainsi, vous pourrez profiter des soldes dans un périmètre de 10km autour de votre lieu de résidence ce samedi, un rayon de 5km demain. A compter de lundi toutefois, le confinement ne sera en vigueur que le week-end laissant aux amateurs de bonnes affaires l'opportunité d'en profiter aux quatre coins de l'île les autres jours de la semaine. 

Le couvre-feu, toujours en vigueur également à 19h ce week-end, 21h la semaine prochaine, a mis un frein aux opérations dites "nocturnes". Comprenez des soldes anticipées où les consommateurs, sur invitations, pouvaient profiter des tarifs avantageux avant les autres. Des évènements à la fois appréciés par les acheteurs et les vendeurs qui étaient généralement pris d'assaut. 

Farhana Badat, vice-présidente de l'association des commerçants de Saint-Denis, est en direct dans le 12h30 :

Les soldes en mode Covid : Farhana Badat, vice-présidente de l'association des commerçants de Saint-Denis, invitée du Journal

Soldes et flambée des prix?

La période de soldes d'hiver austral arrive dans un contexte économique qui s'annonce difficile à La Réunion. Face à la hausse du coût du fret maritime et des matières premières, le préfet de La Réunion a présenté mercredi un plan d’action pour lutter contre la vie chère et les risques de pénurie.

Pour le moment les prix sont encore stables, notamment ceux de consommation courantes. Pourtant, en ce premier jour de soldes, certains ont l'impression que la facture est particulièrement salée lors du passage en caisse. Afin de pallier les hausses à venir, le Ceser, le Conseil économique social et environnemental régional, prône un virage à 180 degrés des habitudes de consommation avec en ligne de mire l'autonomie alimentaire de l'île. 

Le reportage de Nadia Lataste Tayama et Laurent Figon :