réunion
info locale

Campagne sucrière 2018: Bois Rouge patauge toujours dans la mélasse

agriculture
Usine Bois Rouge à l'arrêt ce mardi 24 juillet
©Précilla ETHEVE
C'est Marc Thierry, l'un des responsables de la Sucrerie de Bois Rouge qui l'a annoncé ce mardi soir. Tereos ne pourra réceptionner de cannes demain mercredi. L'usine doit maintenant broyer 9 000 tonnes de cannes. 
Les pannes à répétition se poursuivent à Bois Rouge. C'est maintenant 9 000 tonnes de cannes que l'usine doit broyer, une charge de travail qui reporte les nouvelles livraisons de cannes. Un énième contretemps fâcheux pour les agriculteurs de l'Est et du Nord qui demandent à pouvoir décharger leurs récoltes dans le sud du côté de l'usine du Gol. Une revendication restée pour l'instant lettre morte car dans le sud, les capacités de broyage pourraient être rapidement saturées. 
Cannes Bois Rouge tracteur
Le groupe Tereos a toujours du mal à déterminer l'origine de la panne qui paralyse la campagne sucrière dans l'Est et le Nord. Mercredi dernier, un problème d'alimentation en vapeur avait déjà contraint l'usine à stopper les opérations de broyage et surtout à réceptionner les cannes coupées.

"Y'a eu plein d'actions préventives que ce soit du côté de la centrale Thermique que de l'usine de Bois Rouge...La pose de filtres, tout un tas de suivi et des prélèvements très, très rapprochés dans le but de cerner le problème qui n'est toujours pas identifié" Marc Thierry, responsable agricole de la Sucrerie de Bois Rouge


Les planteurs sont dépités face à cette nouvelle panne. Ce matin, le découragement se lisait sur les visages des planteurs. Tereos promet de refaire un point technique demain mercredi en fin de matinée après une nouvelle série d'essais. Une décision pourrait intervenir dans l'après-midi.
 













 
Publicité