La campagne sucrière 2020 débute dans l'Ouest et le Sud

agriculture
usine du gol
©RB Imaz Press Réunion
Le ballet des tracteurs et cachalots a repris dans l'Ouest et le Sud. Un peu plus de deux semaines après l'usine de Bois Rouge, celle du Gol, à Saint Louis a réceptionné les premiers chargements ce mercredi matin.

Dans le Nord et l'Est, le lancement de la campagne sucrière avait connu de nombreuses péripéties, notamment en raison des mésententes autour du nouveau protocole d'échantillonnage.
 
Des tensions entre planteurs et usiniers qui sont absentes dans l'Ouest et le Sud, la campagne a donc bien commencé. Les premiers chargements de cannes ont été réceptionnés ce mercredi matin, à l'usine du Gol à Saint Louis.


Une reprise tranquille

Le ballet des tracteurs et cachalots a démarré de bonne heure, ce matin, les agriculteurs ont pu livrer leurs chargements de cannes sans encombre. Les usiniers s'attendent à une meilleure saison que celle de 2019. Ils espèrent 850 000 tonnes de cannes dans le bassin Sud.

Un démarrage sous les yeux d’Etienne Colin, le directeur de l’usine du Gol. Ce dernier explique que "l'ensemble des travaux de préparation ont pu être réalisé""L'usine est prête", ajoute-t-il et se dit "confiant pour la suite" de la campagne.

(Re)voir le reportage de Loïs Mussard et Laurent Josse :
©reunion

Après 6 mois d'arrêt, près de 6 000 tonnes de cannes sont attendues dans l'usine du Gol aujourd'hui, pour la première journée. Mais le volume de cannes réceptionné devrait s'accroitre "progressivement".

Ecoutez Etienne Colin, directeur de l’usine du Gol, interrogé par Pierre Comorassamy :
 

Interview d'Etienne Colin


Avec une capacité de broyage de 350 tonnes à l’heure, l’usine du Gol peut recevoir 8 à 9 000 tonnes de cannes par jour.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live