publicité

Campagne sucrière : la centrale thermique de Bois Rouge bloquée, les planteurs veulent comprendre les raisons de cette panne

Ce matin, Jean-François Sababady, représentant du Mouvement des paysans Solidaires était devant les grilles de la centrale thermique Albioma afin de demander des explications sur les nombreuses pannes survenues à l'usine de Bois rouge depuis le début de la campagne sucrière.

© Willy Fontaine
© Willy Fontaine
  • Par Rahabia Issa
  • Publié le , mis à jour le
Ce vendredi matin, alors que l'usine de Bois Rouge est toujours à l'arrêt suite à la panne constatée au niveau de la centrale thermique Albioma, qui ne fournit plus de vapeur, quelques planteurs du Mouvement des Paysans Solidaires ont bloqué de manière symbolique la sucrerie de Bois Rouge.
© Willy fontaine
© Willy fontaine
Leurs craintes: que les dysfonctionnements de 2009 se reproduisent et que les planteurs se retrouvent lésés.

Dans un communiqué la FDSEA s'inquiète des conséquences de ces retards. Selon le syndicat, les pertes sont énormes : 

"Nous pouvons estimer à plus de 30 000 tonnes de cannes aux champs.
Les conséquences financières sont importantes pour les planteurs seulement car l’industriel ne fait plus de stock sur les plateforme.

Malgré les investissements réalisés, Téréos n’est pas capable de garantir le bon fonctionnement de son usine pour assurer sa mission.

C’est une situation intolérable de la part de Albioma et de Téréos qui n’ont rien à faire de la situation des planteurs." Olivier Fontaine de la FDSEA


Cet après-midi aura lieu une commission mixte d'usine composés de planteurs et d'usinier : Isidore Laravine, co-président de la commission paritaire inter-professionnelle de la Canne et du Sucre et la direction de Téréos seront notamment autour de la table pour faire un point sur les problèmes techniques que rencontre l'usine de Bois Rouge depuis le début de la campagne sucrière.
 
Aujourd'hui vendredi 20 juillet il n'y a toujours pas de livraison, pas de réception de cannes;
La production de sucre est à l'arrêt : il reste encore 10 000 tonnes de cannes en souffrances.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play