réunion
info locale

Campagne sucrière : la direction de Tereos refuse de négocier avec la FDSEA

social
La campagne sucrière en panne. Les planteurs demandent une augmentation du prix de la tonne de canne.
Le torchon brule toujours entre les usiniers et les planteurs.
Alors que la campagne aurait dû débuter, la négociation sur le prix de la tonne de canne, payé par les usiniers aux planteurs, n’a pas débuté. Elle devait reprendre après les élections législatives.

Pourquoi ce blocage ? 

Florent Thibault de la direction de Téréos refuse de s’asseoir en face des représentants de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs estimant que les planteurs de ces organisations syndicales se sont eux même exclus des négociations par leurs comportements.
Il accepte cependant de traiter avec les planteurs de la CGPER, syndicat majoritaire chez les planteurs.
Publicité