Campagne sucrière : pas d'accord entre planteurs et usiniers, pas de reprise lundi

agriculture
Réunion entre planteurs et usiniers
Réunion entre planteurs et usiniers sur le protocole d’échantillonnage de la canne. Pas de reprise lundi ! Pas d’accord trouvé ©Géraldine Blandin
Le ballet des cachalots ne démarrera pas lundi. Le point de tension entre planteurs et usiniers, les zones d'échantillonnage dans les remorques.

À quand le début de la campagne sucrière ?

Aucune date n'est déterminée officiellement, puisque les tensions entre planteurs et usiniers bloquent le début de la campagne.

Le principal point de désaccord : le nouveau protocole d'échantillonnage de la canne. C'est lui qui détermine la richesse en sucre d'une cargaison et donc le revenu que va en tirer le planteur. Téréos veut modifier ce protocole pour corriger les anomalies. Mais cette décision ne plait pas aux planteurs, qui s'estiment lésés.
 
Une réunion s'est tenue hier, à la Providence, planteurs et usiniers ont échangé pendant plusieurs heures, mais aucun accord n'a été trouvé sur la question de d'échantillonnage. C'était la condition pour que la campagne début ce lundi.

(Ré)écoutez le reportage d'Hermione Razafinarivo :
 

Pas de début de la campagne sucrière lundi

 
Réunion entre planteurs et usiniers
Réunion entre planteurs et usiniers sur le protocole d’échantillonnage de la canne. Pas de reprise lundi ! Pas d’accord trouvé ©Géraldine Blandin

(Ré)écoutez l'interview de Florent Thibault, le directeur agricole de Tereos, interrogé par Hermione Razafinarivo :

Interview de Florent Thibault


D'autres discussions sont prévues en début de semaine prochaine, en attendant, les préparatifs ont démarré à l’usine sucrière de Bois Rouge. Dans le bassin Nord Est, 940.000 tonnes de cannes sont attendues.