réunion
info locale

Des camps de braconniers démantelés dans les hauts de l'Est

environnement
Démantèlement d'un camp de braconnier dans l'Est de l'île.
Démantèlement d'un camp de braconnier dans l'Est de l'île. ©ONF / Parc National
Le Parc National et l'ONF ont organisé, ce mercredi 25 septembre, l'évacuation de plus de 1400 kilos de détritus par hélicoptère. Ils ont démantelés des camps de braconniers dans les hauts de l’Est. Reportage.
Takamaka, au trou de fer, ou encore au cratère : les sites sont difficiles d'accès car toujours éloignés des sentiers battus. Ce matin, dans les Hauts de l’Est de l’île, des camps de braconniers ont été démantelés. Le Parc National et l'ONF, l’Office National des Forêt, organisaient ce mercredi 25 septembre l'évacuation de plus de 1400 kilos de détritus. C’est la première opération de ce genre depuis 2016.
 
Démontage d'un camp à la plaine Lianes dans l'Est.
Démontage d'un camp à la plaine Lianes dans l'Est. ©ONF / Parc National
 

Des camps de fortune

Dans les Hauts de l’île, les braconniers partent souvent pour plusieurs jours à pieds à la recherche de palmistes ou de jeunes tangues. Dans leur périple, ils établissement des camps de fortune. Bâches, bouteilles, réchauds : ils laissent sur place des quantités de déchets. Ce matin, plus de 1 400 kilos de déchets ont ainsi été stockés dans d’immenses sacs et évacués par hélicoptère dans la forêt de l'Eden.

Écoutez le reportage de Réunion La 1ère :

Des camps de braconniers démantelés dans les hauts de l'Est

 
Évacuation des déchets des camps de braconniers par hélicoptère.
Les déchets des camps de braconniers ont été évacués par hélicoptère. ©Stéphane Enilorac
 

Repérage et prévention

Avant d’intervenir, les agents du Parc National et de l’ONF ont fait plusieurs repérages à pieds près des rivières et des ravines. Ils mènent aussi de la prévention et mettent en garde les consommateurs : "n’achetez que les palmistes poinçonnés par l'Office National des Forêts". Attention aussi à la provenance des tangues.
 
Publicité