publicité

CAN 2019 : les Comores, les Seychelles et Madagascar tentent de se qualifier

Les Comores affrontent, ce samedi 8 septembre 2018, le Cameroun au stade Mitsamiuoli, dimanche, Les Seychelles accueillent le Nigéria et Madagascar a le redoutable honneur d'affronter le Sénégal. En clair, les représentants de la zone sont condamnés à l'exploit !

© D.R
© D.R
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les Comores seront les premiers à se frotter à l'une des équipes les plus expérimentées du continent Africain. Les lions indomptables sont redoutés par toutes les équipes de la planète. Leurs qualités athlétiques, leur talent balle aux pieds et l'expérience de ses joueurs qui évoluent dans les plus grands championnats européens en font des adversaires de très haut niveau comme le note lagazettedescomores.com
Ils sont désormais entraînés par les Néerlendais Clarence Seedorf, Patrick Kluivert et, le Français originaire du Cameroun, Jean-Alain Boumsoung. Le défi semble démesuré pour la valeureuse équipe des Comores, mais avec beaucoup de chance et le soutien de son stade !

Les Super Eagles aux Seychelles

La tâche s'annonce terrible pour les Seychellois qui accueillent le Nigéria de Gernot Rohr. Les Super Eagles sont les immenses favoris de cette confrontation totalement déséquilibrée, sur le papier. Malgré le rajeunissement de son groupe, le plus Français des entraîneurs allemands disposent de footballeurs qui évoluent à Porto, au Lokomotiv-Moscow, au Torino ou à Rottherdam comme l'écrit afrik-foot.com. Du côté des Seychelles, il va falloir essayer d'exister sans regarder l'adversaire jouer, sous peine d'une cruelle déception.  

Madagascar à l'épreuve du Sénégal 

Madagascar est l'équipe qui présente le plus de potentiel pour réaliser un exploit. Certes, là encore, le Sénégal est un adversaire de renom, mais les joueurs de la Grande île ont énormément de talent. Pour cette rencontre décisive dans le groupe A où les Malgaches sont co-leaders, ils pourront compter sur le renfort du défenseur du stade de Reims, Thomas Fontaine. Âgé de 27 ans, le patron de la défense malgache, qui est naît à Saint-Pierre de La Réunion, va apporter son impact physique et sa lecture tactique. Deux éléments prépondérants à haut niveau surtout qu'en face, l'armada des lions sera rajeunie et affamée comme l'imagine galsenfoot.com







  1 536 377 402

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play