Candidate aux élections régionales, Vanessa Miranville présente son programme

gouvernement
Vanessa Miranville, maire de la Possession.
Vanessa Miranville, maire de la Possession. ©Imaz Press

La maire de La Possession, Vanessa Miranville, est officiellement candidate aux élections régionales de juin prochain. Jeudi 18 février, elle a présenté les grandes lignes de son programme. Elle veut s’appuyer sur la démocratie participative.

Maire de La Possession depuis six ans, Vanessa Miranville, a officiellement annoncé sa candidature aux élections régionales de juin prochain. Lors d’une conférence de presse, jeudi 18 février, elle a présenté les grandes lignes de son programme avec son mouvement CREA, éCitoyens de La Réunion en Actioné.

La démocratie participative

éLa consultation et la participation citoyenne sont au cœur de la méthode de notre mouvement CREA, explique Vanessa Miranville. Il faut une consultation et un débat sur tous les sujets majeurs, comme par exemple l’assemblée unique".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Vanessa Miranville, maire de La Possession, est candidate aux élections régionales

 

La maire de la Possession veut s'appuyer sur le principe de la démocratie participative. "Nous portons le projet des Réunionnais, issus de la consultation de près de 300 personnes qui nous ont fait remonter leurs envies, leurs rêves, leurs projets", explique la candidate aux élections régionales. Selon elle, des propositions de citoyens émergent et elle assure qu’elle en tiendra compte.

Réviser l'octroi de mer, augmenter le nombre de logements sociaux ou encore consulter les Réunionnais sur la fin du chantier de la Nouvelle Route du Littoral, font déjà partie de son programme au cœur duquel elle veut placer l’écologie.

Une liste à définir

Il y a onze ans, Vanessa Miranville s’était déjà présenté pour la première fois aux élections régionales. Pour l’heure, elle est tête d’une liste qui n’est pas encore définie.

Elle se donne jusqu’au mois de mai pour choisir les "personnes compétentes" pour "défendre son projet". Elle assure d’ores-et-déjà qu’elle et son mouvement iront "seuls au premier tour" des Régionales en juin 2021.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live