publicité

Cannabis : perquisition au siège du fournisseur de CBD 420

Les enquêteurs ont saisi ce mercredi matin des ordinateurs et des papiers au siège du fournisseur de CBD 420, des produits qui contiennent des fleurs de cannabis et distribués dans des stations-service. Une perquisition sous surveillance policière     
 

© Jean-Claude Toihir
© Jean-Claude Toihir
  • Par Michelle Bertil
  • Publié le , mis à jour le
L'enquête se poursuit dans l'affaire des fleurs de cannabis vendues sous le nom des CBD 420 à des stations-service du chef-lieu et de l'île.
Après une saisie de plusieurs paquets, ce mardi, chez un distributeur de carburant situé sur le Boulevard Doret, c'est le siège de l'entreprise qui importe et revend ces produits qui a été perquisitionné ce mercredi en matinée. 
D'après des témoins qui ont assisté à la scène, " des ordinateurs, des cartons et des papiers ont été emportés par des policiers en civil, et placés dans le coffre d'une voiture, puis les employés présents ont refermé les portes du dépôt ".
Depuis ce mardi 16 juillet, le 33 rue Félix Guyon, siège de la société Rebel était sous surveillance. Une entreprise spécialisée dans le secteur d'activité du commerce de gros de produits à base de tabac, c'est elle qui distribuait aux stations-service ces paquets contenant des fleurs de cannabis avec un taux de THC de 0,2%. La loi interdit purement et simplement la vente de fleurs de cannabis.   

 
   

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play