Carrière de Bois-Blanc : les besoins en matériaux de la NRL doivent être réactualisés, selon l’Autorité environnementale

travaux publics
Les travaux de défrichage à la carrière de Bois Blanc ont été interrompus.
Les travaux de défrichage à la carrière de Bois Blanc ont été interrompus. ©Imaz Press
Dans un avis rendu mercredi 22 juillet, l'Autorité environnementale formule plusieurs recomandations concernant la carrière de Bois-Blan et la Nouvelle Route du Littoral. Des recommandations qui devront être suivies pour pouvoir faire avancer ces dossiers.
Le dossier est loin d’être terminé. L’avis de l’Autorité environnementale attendu pour valider la modification du schéma départemental des carrières de 2010, permettant l’exploitation de Bois-Blanc, n’est pas pour tout de suite.


 

Actualiser les besoins en matériaux de la NRL


Mercredi 22 juillet, l’instance s’est cette fois exprimée après avoir été saisie suite à l’évocation, dans l’ordonnance du tribunal administratif de La Réunion suspendant la dérogation à l’interdiction de défricher et l’autorisation d’exploiter.

Concrètement, il subsiste une "ambiguïté" sur l’origine des matériaux nécessaires à la construction de la Nouvelle Route du Littoral. L’autorité environnementale recommande d’actualiser les besoins en matériaux de la NRL et le potentiel de production de la carrière de la Ravine du Trou, autrement dit de Bois-Blanc.

 

Préciser le lien entre Bois-Blanc et la NRL


Cette carrière est une composante du projet de la NRL, aussi l’Autorité environnementale réitère sa recommandation d’actualiser l’étude d’impact de la NRL en le soulignant. La mention figurait bien dans le schéma départemental des carrières de 2014, mais celui-ci a été depuis annulé.

Bois-Blanc est potentiellement la principale source d’approvisionnement en matériaux de la NRL, dont les travaux sont aujourd’hui quasiment à l’arrêt faute de remblais et d’enrochements.
 
 

Les impacts pour les espèces protégées du site


Concernant l’autorisation de défricher, une nouvelle demande de dérogation devra également être formulée, prévient l’Autorité environnementale, ainsi qu’une consultation publique, sur la base d’un dossier complet,  précisant les impacts potentiels sur les espèces protégées présentes sur le site de la Ravine du Trou.
 

Avis de l'Autorité environnementale sur la carrière de Bois-Blanc au lieu-dit Ravine du Trou à Saint-Leu