CCIR : Ibrahim Patel a été placé en garde à vue. Des perquisitions sont en cours

faits divers
CCIR perquisitions octobre 2018
©Jean-Claude Toihir (Réunion la 1ère)
La police procède à des perquisitions à la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion en présence d'Ibrahim Patel. Le président a été placé en garde à vue à Malartic dans le cadre des investigations sur une fraude présumée lors de son élection.
Des dizaines de policiers, sous la direction d'Eric Tufféry, procureur de la République, procèdent actuellement à une perquisition dans les bureaux de la Chambre de commerce et d'industrie, rue de Paris à Saint-Denis. Les forces de l'ordre, accompagnée d'Ibrahim Patel, président de la CCIR, sont arrivés un peu après 9 heures. Elles sont ressorties avec des caisses et des documents qui ont été placés dans un coffre.
Perquisitions
Photo d'illustration ©Nathalie Rougeau

L'élu qui dirige la chambre consulaire a été arrêté à son domicile, vêtu d'un tee-shirt et d'un jogging. Il est soupçonné de fraudes lors des dernières élections à la présidence de la CCIR en 2016. Ibrahim Patel est actuellement entendu par les inspecteurs de la brigade financière de la Sûreté départementale dans le cadre d'une enquête déclenchée il y a deux ans.
Ibrahim Patel dans voiture police
©Réunion la 1ère
Le reportage de Nathalie Rougeau et jean-Claude Toihir.
Reportage ©Réunion La 1ère